André Boily
Agence QMI

Aibo saura-t-il séduire les amateurs d'animaux domestiques?

Aibo saura-t-il séduire les amateurs d'animaux domestiques?

Aibo de Sony

André Boily

Le chien Aibo ne nécessite aucun vaccin, ni de soins vétérinaires et ne produit aucun dégât malodorant puisqu'il s'abreuve d'électricité. Bien entendu, Aibo est l'animal-robot produit par Sony qui s'apprête à le distribuer en Amérique. Les animaux à poils pourraient avoir de la concurrence.

Trouver un animal de compagnie n'est pas très coûteux, par contre les frais pour l'alimenter, le maintenir en santé et autres dépenses sont assez dispendieux au fil des ans.

Sony débarque en Amérique son chien robot Aibo. Pour 2900 $US, l'équivalent de 3900 de nos dollars, Aibo semble cher, mais en revanche, il ne coûte presque rien d'entretien.

Aibo ERS-1000 se comporte comme un petit chien domestique, il possède deux caméras, une au bout du museau, l'autre sur le dos près de la queue. Avec cette dernière, il peut voir tous les humains se trouvant forcément au-dessus de lui. Il reconnaît ses maîtres et, avec ses surfaces sensibles tout autour de son corps, réagit aux touchers.

Toutou high-tech

Bref, Aibo est ce qui se fait de plus avancé en matière d'animal robot domestique. Sony précise que chaque Aibo compte près de 4000 pièces. Le géant japonais vante d'ailleurs la souplesse de ses mouvements. Et ses yeux sont de véritables petits écrans OLED.

Au Japon, Aibo se vend très bien, plus de 20 000 unités ont trouvé preneur. Mais pour le marché américain, Sony ne prévoit en vendre que quelques milliers qui séduiront avant tout la clientèle des acheteurs précoces.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos