André Boily
Agence QMI

Assistants vocaux, Siri ne soutient pas la comparaison

Assistants vocaux, Siri ne soutient pas la comparaison

Trois assistants testés : Jefferson Graham

André Boily

Voilà un match comparatif fort intéressant entre trois assistants vocaux de l'heure; Assistant Google, Alexa d'Amazon et Siri d'Apple. Cent cinquante questions plus tard, le constat de l'USA Today est navrant pour l'un des trois.

Le journal USA Today y est allé d'un match comparatif fort simple pour analyser la performance des trois assistants vocaux ou intelligents de l'heure; Assistant Google, Alexa d'Amazon et Siri d'Apple.

Pour déterminer un classement, les mêmes 150 questions ont été posées à chacun des assistants vocaux et leurs réponses ont été notées. Pour cela, trois appareils furent testés, les haut-parleurs intelligents Google Home avec Assistant Google et Echo (Amazon) avec Alexa et le téléphone iPhone avec Siri.

Pour être valide, l'assistant intelligent devait donner une réponse correcte. Si l'assistant ne pouvait répondre ou ne savait pas, cela compte pour zéro.

80 %, 78 % et 55 %

Les résultats du test du journaliste Jefferson Graham sont sans équivoques. L'Assistant Google a correctement répondu 80% du temps, contre 78% pour Alexa, mais un maigre 55% pour Siri.

Trop souvent, Siri retournait «voici ce que j'ai trouvé sur le Web» en guise de réponse à une question. Bien évidemment, ce n'était pas le type de réponse souhaitée.

Le journaliste indique que Siri sur le haut-parleur intelligent HomePod d'Apple ne donnait pas de meilleurs résultats que Siri sur iPhone.

Google Home réussissait à indiquer le restaurant mexicain le plus près, l'horaire du film Avengers au Cineplex, quel long métrage avait remporté en 1989 le prix du meilleur film aux Oscars et la date et l'heure du prochain vol du journaliste.

Grande précision scientifique

Par contre, l'Assistant Google a failli à lire à voix haute le dernier courriel reçu, ce que Siri a réussi, mais pas Alexa. Celui-ci n'a pu rechercher le film Back to the Future sur le Web ni définir qui était Jésus Christ.

Alexa avait également donné d'étonnants résultats sur des faits scientifiques plutôt pointus, comme le point de fusion de l'or, la distance de la Lune par rapport à la Terre ou encore la masse du Soleil.

Google et Alexa peuvent lire vos nouvelles du matin, mais pas Siri. Et le second peut commander plusieurs articles sur la boutique Amazon, de la nourriture pour chien jusqu'à un iPad, mais pas Siri. Google Home peut également commander en ligne sur Google Express, mais impose une limite de 100 $ sur les achats.

Bref, pour un géant comme Apple qui veut s'imposer dans le marché des assistants vocaux ou haut-parleurs intelligents, il y a encore beaucoup de pain sur la planche.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos