André Boily
Agence QMI

Spectre et Meltdown, des puces «propres» vers la fin d'année

Spectre et Meltdown, des puces «propres» vers la fin d'année

Intel

André Boily

On en sait un peu plus sur les intentions d'Intel qui a publié hier ses résultats trimestriels, bref il faudra patienter jusqu'en fin d'année pour que des processeurs exempts des défauts matériels et de vulnérabilités soient produits.

D'abord, les résultats d'Intel publiés hier ont fait bondir de plus de 10% l'action aujourd'hui en Bourse. Le fondeur américain a connu une excellente année 2017.

Mais tous les regards sont tournés vers les annonces du groupe informatique sur les défauts et vulnérabilités mieux connues sous les noms Spectre et Meltdown.

Intel avance que des puces exemptes de défauts ne seront produites qu'en fin d'année et que, d'ici là, il faudra compter sur des correctifs logiciels pour colmater les brèches de vulnérabilité Spectre et Meltdown... même sur des ordinateurs neufs.

Spectre et Meltdown affectent presque l'intégralité des processeurs produits par Intel, de même que ceux fabriqués par AMD et ARM, et ce depuis la fin des années 90.

Ces deux bogues vont hanter l'industrie informatique et des télécommunications pour des années encore. Si bien que les experts ne font qu'entrevoir les conséquences et les risques potentiels que laissent présager ces deux bogues matériels, notamment les opportunités que des pirates bien outillés pourraient exploiter la mémoire faillible de ces mêmes puces. D'autant plus que les correctifs logiciels sont, jusqu'à présent, perfectibles.

Avec ces informations ce conseil : remettez à plus tard vos achats d'ordinateurs... si vous le pouvez.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos