André Boily
Agence QMI

Linus Torvalds : les correctifs Spectre et Meltdown, de la foutaise

Linus Torvalds : les correctifs Spectre et Meltdown, de la foutaise

Linus Torvalds

André Boily

Jusqu'ici, les impacts des vulnérabilités Spectre et Meltdown des puces Intel ont été couverts pour les systèmes Windows et macOS, mais du côté des systèmes libres Linux, ça ne tourne pas rond là non plus.

À part les mises à jour des systèmes macOS, iOS et tvOS d'Apple où tout semble aller rondement, le dédale informatique qu'occasionnent les deux importantes vulnérabilités matérielles des puces Intel - c'est-à-dire Spectre et Meltdown - crée beaucoup de remous partout ailleurs.

On a vu qu'Intel demandait de patienter avant d'installer les dernières rustines pour les systèmes Windows, le temps de trouver la raison des problèmes de redémarrage soudain qu'elles occasionnent.

Et du côté des systèmes Linux, les choses ne vont guère mieux. Le père du logiciel libre Linus Torvalds en rajoute une couche... pour le moins cinglante.

Ce dernier qualifie de merdique ou de foutaise (complete and utter garbage) les correctifs apportés par le fabricant de puces Intel. Il avance que ce dernier ne travaille pas dans les meilleurs intérêts des utilisateurs.

Sans entrer dans les détails terriblement techniques pour le commun des mortels, il fait remarquer qu'«Intel fait des choses qui n'ont pas de sens en produisant des rustines qui ne sont pas saines».

Il ajoute que le fondeur américain aurait dû choisir l'approche appelée Retpoline adoptée par Google qui n'occasionne qu'un impact minimal sur la performance des ordinateurs.

Les vulnérabilités Meltdown et Spectre causent des soucis aux développeurs du système libre Linux, obligeant Torvalds à repousser à plus tard la sortie de la nouvelle version Linux 4.15.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos