André Boily
Agence QMI

Corriger les failles des puces Intel va ralentir votre ordinateur Windows

Corriger les failles des puces Intel va ralentir votre ordinateur Windows

Les failles Meltdown et Spectre

André Boily

C'est le branle-bas de combat pour corriger des millions d'ordinateurs et de serveurs équipés de puces Intel qui, on le sait, présentent deux failles matérielles dans la conception même des processeurs. Mais pour les systèmes Windows, plusieurs vont subir une baisse de performances, selon les années-modèles.

Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les propriétaires d'ordinateurs Windows. Hier, mardi, le géant de Redmond a détaillé précisément comment la rustine logicielle pour colmater les failles de conception «Spectre et Meltdown» des puces Intel va affecter la performance des ordinateurs.

Tous les ordinateurs sous Windows vont ralentir à un certain degré. Les mieux lotis seront les systèmes âgés d'un ou deux ans, lesquels seront à peine affectés par l'installation de la rustine. Imperceptible, on parle ici de quelques millisecondes selon le chef Terry Myerson, sur son blogue.

Mais les ordinateurs fabriqués avant 2016 vont ralentir de manière plus prononcée, selon Myerson.

Les ordinateurs PC sous Windows 7 et 8 tourneront plus lentement parce que ces systèmes d'exploitation gèrent différemment les ressources matérielles des processeurs par rapport à Windows 10. Par exemple, les fontes (polices de caractères) sont gérées au niveau du noyau (kernel), lequel sera moins performant après l'installation du correctif.

Du côté d'Apple, le géant de Cupertino a indiqué qu'il n'y avait aucune réduction mesurable de performance des systèmes d'exploitation, hormis une baisse de 2,5% pour le navigateur Safari.

Bref, si la délicate opération s'est bien soldée pour Apple, du côté Windows la mise à jour de sécurité aurait rendu inexploitables certains ordinateurs équipés de puces AMD avec l'inéluctable écran bleu.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos