André Boily
Agence QMI

Match de soccer robot, beau défi, mais pas très palpitant

Match de soccer robot, beau défi, mais pas très palpitant

RoboCup sur YouTube

André Boily

Par pays interposés, la coupe RoboCup oppose des amateurs et étudiants armés d'ordinateurs. Premier constat, il y a beaucoup de chemin et de programmation à faire pour que ça ressemble à du soccer.

Ils sont tous petits, presque mignons avec leur tête à oreilles bleues, mais semblent parfois désorientés sur leur terrain de jeu.

La vidéo présentée ici fait 19 min et si vous décrochez au bout de 2 min, c'est normal, parce que c'est d'un ennui édifiant. On se croirait retourner au début de l'informatique quand une fusée Apollo avait à peine plus de puissance informatique qu'un baladeur iPod touch de première génération.

Bref, faire jouer des robots en équipe pour pousser un ballon dans le but adverse semble un défi technologique beaucoup plus difficile qu'on ne l'imagine.

C'est quand ils se relèvent après être tombés qu'ils étonnent (un peu). Et dans les compétitions impliquant des robots de grande taille, il n'y en a que deux, face à face, avec un homme chacun pour les maintenir debout et éviter la casse s'ils tombaient durement au sol - ce qui arrive assez vite.

Ceux qui anticipent des Terminator aussi agiles que ceux des films de la série peuvent se rassurer. Ce n'est pas demain la veille.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos