RelaxNews

Cebit: 4 inventions qui mettent de la fantaisie au quotidien

Cebit: 4 inventions qui mettent de la fantaisie au quotidien

Le balais de Locomotion VR. Photo AFP

Voler sur un balai, se serrer la ceinture au sens propre ou créer ses jouets, le salon professionnel des technologies Cebit, qui se tient à Hanovre jusqu'à vendredi, a fait étalage d'inventions mettant un peu de fantaisie dans notre quotidien.

Tel Harry Potter sur son balai

Mettez un casque de réalité virtuelle sur le nez, des écouteurs sur les oreilles, enjambez le massif balai en plastique brun pour vous diriger, et vous voilà tel le petit sorcier star de J.K. Rowling volant à travers des univers magiques.

Sur son stand, Locomotion VR fait miroiter la rencontre «de dragons, de licornes et de chouettes magiques délivrant des messages». Dans ce voyage imaginaire, il est possible de vivre tous les scénarios possibles, «ceux qui n'existent pas, n'existent pas encore ou n'existent plus», promet la société allemande.

Se serrer la ceinture avec Bob

Trois étudiants de l'école supérieure d'Osnabrück (nord) ont pris l'expression «se serrer la ceinture» au pied de la lettre.

Avec Bob, vous ne pourrez plus dépenser sans compter. Bob est une ceinture noire, avec un petit visage rigolard sur la boucle. Quand la personne qui la porte dépense de l'argent via son téléphone, la ceinture se serre automatiquement, pour vous aider à surveiller vos finances.

Ping-pong au feu rouge

Attendre que le feu piéton passe au vert est souvent ennuyeux. Pour passer le temps, la société allemande Urban Invention installe sur les poteaux des feux de circulation des petits écrans tactiles.

On peut y jouer à une version moderne du grand classique des jeux vidéo, Pong.

Votre adversaire... se trouve en face de vous, c'est la personne qui attend de l'autre côté du passage piéton.

Créer ses propres jouets en 3D

Si un enfant trouve ses jouets ennuyeux, pourquoi n'en créerait-il pas de nouveaux lui-même?

C'est ce que propose la société TinkerToys. Au moyen d'un logiciel spécial, l'enfant peut créer son propre jouet, qu'il s'agisse d'un bateau pirate triangulaire ou d'un dé avec des chiffres allant de 11 à 16.

Une fois que le dessin est terminé, le jouet devient réalité grâce à une imprimante 3D utilisant du bio-plastique. Si ce jouet lasse à son tour son exigeant utilisateur, pas de souci, il se recycle entièrement.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos