Stéphanie Godbout
AFP

5 scandales reliés à la techno qui ont fait beaucoup jaser

5 scandales reliés à la techno qui ont fait beaucoup jaser

Photo Fotolia

Stéphanie Godbout

Il y a des scandales politiques et des scandales de nature sexuelle. Il y a des scandales qui ternissent l'image du sport ou de l'industrie de l'automobile. Le monde des technologies n'est, hélas, pas à l'abri des mauvaises actions et conduites douteuses.

Voici notre petite liste des scandales reliés à la techno qui ont fait beaucoup jaser.

Rootkit de Sony BMG

En 2005, Sony BMG met sur le marché des centaines de milliers d'albums CD équipés de XCP et MediaMax, deux mesures de protection contre la copie. Rapidement, le scandale explose: les systèmes utilisés par la maison de disques sont dignes de pirates informatiques.

Se dissimulant sans autorisation dans l'ordinateur du consommateur, ils empêchent qu'une copie du CD soit effectuée, mais surtout, ils installent à l'insu de l'acheteur une trousse d'administrateur pirate, faisant ainsi courir des risques de sécurité au système utilisé.

Pris en flagrant délit de zèle, Sony BMG s'excuse, rappelle les CD en cause et verse des millions de dollars en dommages et intérêts aux consommateurs canadiens et américains. Cet épisode surnommé «le scandale du rootkit» a contribué à l'arrêt progressif des systèmes de contrôle de la copie sur les CD.


Page suivante >>>


Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos