Agence QMI

Kickstarter suspend le projet de routeur anonyme Tor

Kickstarter suspend le projet de routeur anonyme Tor

Photo Anonabox.com

Les milliers de bailleurs de fonds qui avaient investi via Kickstarter dans Anonabox, un routeur garantissant l'anonymat à 100% en passant par le réseau alternatif Tor, ont été probablement très surpris vendredi après-midi, après que le site de financement participatif ait mis fin à la campagne.

Kickstarter a en effet jugé que le créateur d'Anonabox, August Germar, avait enfreint les règles qui interdisent de «présenter le travail de quelqu'un d'autre comme le sien», «déformer ou omettre de révéler des informations importantes sur le projet ou son créateur».

À la suite de sa mise en ligne, la campagne avait rapidement créé l'engouement. L'objectif initial de 7 500 $ a été largement dépassé puisque le projet avait suscité l'intérêt de milliers de curieux qui avaient promis plus d'un demi-million de dollars d'investissement pour ce routeur détaillé à 45 $ l'unité.

Vives critiques

Aussi rapidement que les promesses d'argent arrivaient, les critiques ont commencé à pleuvoir. Mardi soir, certains internautes avaient mis de l'avant qu'un routeur semblable était commercialisé sur le site Alibaba.

Une information qui avait forcé August Germar a avoué que son produit était basé sur un modèle déjà existant auquel il avait ajouté de la mémoire Flash. M. Germar est même jusqu'à aller dévoiler le nom de son fournisseur chinois.

Soupçonnant le projet de ne pas être fiable, d'autres critiques ont eu des doutes cette fois sur l'aspect de l'anonymat. Des rumeurs ont circulé sur le fait que la configuration du routeur rendait les utilisateurs plus vulnérables aux attaques et piratages informatiques. Des lacunes prises très au sérieux par les futurs consommateurs alors que le fondateur avait invité les journalistes à utiliser son produit pour protéger leurs sources.

De leur côté, les instigateurs du projet crient à la censure, prétextant que le concept même de l'Anonabox dérange beaucoup de monde.

Réactions partagées

Plusieurs investisseurs ont salué la décision de Kickstarter, remerciant la plateforme de les avoir «protégé» et les internautes d'avoir mis en lumière ces critiques. Certains ont d'ailleurs retiré leur promesse de dons, pour un montant total de 25 000 $.

Mais de nombreux commentaires ont aussi soutenu le projet allant même jusqu'à demander à quelqu'un d'autre de reprendre le concept.

Au moment de la suspension de la campagne de financement, la page d'Anonabox affichait 8928 investisseurs et 585 549 $ de promesses d'argent.

L'Anonabox se présente comme un petit routeur permettant de surfer de manière anonyme, en basculant l'ensemble des données partagées sur le réseau décentralisé et anonyme Tor.

Compacte et légère, l'Anonabox doit pouvoir s'intercaler entre une box internet et n'importe quelle installation informatique. En passant par le réseau Tor, les données de l'utilisateur (adresse IP, pays) ne peuvent plus être localisées par les sites visités. C'en est ainsi fini des sites censurés ou des accès restrictifs à certains médias.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos