André Boily
Canoë

Le 4k est-il là pour rester ou n'est-ce qu'un effet de mode?

Le 4k est-il là pour rester ou n'est-ce qu'un effet de mode?

Le téléviseur Seiki de 39 po se vend 500 $US. Photo Seiki

André Boily

Le format numérique 4K est à nos portes et son adoption par l'industrie et les consommateurs semble sur la bonne voie. Les spécialistes de la récente foire de l'électronique, le Consumer Electronics Show (CES), sont d'ailleurs de cet avis, mais à condition que l'industrie pose les bonnes actions.

D'abord, qu'est-ce que le format 4K et pourquoi l'appelle-t-on ainsi en audiovisuel?

Le format 4K intègre plusieurs résolutions numériques. Ceci cause évidemment une certaine confusion, mais disons simplement qu'il offre 4 fois la résolution de la haute définition des téléviseurs HD 1080p actuels. Puisque 1K équivaut à 1024 Ko, alors l'image du 4K fait 4096 pixels de large.

Cependant, le 4K diffère quelque peu du format Ultra HD. Le premier présente une résolution de 4096x2160 lignes, comme au cinéma avec un ratio de 17:9, alors que l'Ultra HD en affiche 3840x2160.

Des résolutions très proches qui heureusement rendent les deux standards interchangeables.

L'immersion visuelle en jeu

Pour profiter d'une telle résolution, il faut vraiment se rapprocher de l'écran. En HD, c'est une fois et demi la diagonale selon Sharp. En 4K ou Ultra HD, vous pouvez être assis à seulement 4 pieds d'un écran 85 po et personne ne dira qu'il est trop proche.

Une telle proximité avec un écran de si haute résolution assure à ses utilisateurs une immersion télévisuelle à son meilleur, beaucoup plus grande que celle du HD. Le champ de vision du spectateur devient ainsi entièrement occupé par l'image.

4K contre 3D

Selon les experts en audiovisuel, on ne peut comparer le 4K avec l'effet 3D, qui s'est révélé avec les années un flop commercial tant chez les consommateurs qui n'ont pas ouvert leur chéquier que chez les fournisseurs de contenus télé qui n'y ont pas cru.

Pour d'autres, le 3D n'est que du bidouillage, alors que le 4K constitue véritablement un changement de paradigme, aussi bien à domicile que chez les producteurs et diffuseurs.

Quand «voir c'est croire»

L'industrie de la télédiffusion semble embarquer dans ce format numérique, dont les ESPN, HBO et Starz effectuent leurs enregistrements vidéo en 4K.

Ensuite, on souligne que pour apporter le 4K ou l'Ultra HD jusqu'aux salons des gens, il faut bien savoir vendre ce format. Pour cela, les systèmes 4K présentés en boutique doivent être proprement réglés pour bien voir la différence avec le HD 1080p. Aussi, le personnel doit connaître sur le bout de leurs doigts toute la qualité du 4K.

Différentes études de la Consumer Electronics Association indiquent que 73 % des gens qui découvrent le 4K se disent intéressés d'acquérir la technologie dans le futur.

Au départ sceptiques, plusieurs soulignent qu'en voyant «physiquement» des écrans Ultra HD a produit des réactions positives et modifié leur opinion - un impact qui n'aurait pas été possible en lisant une fiche technique, par exemple.

Donc, le cas du 4K tient à la maxime: «le voir c'est y croire».

Films Blu-ray sur écrans Ultra HD

Déjà, des écrans Ultra HD ou 4K font leur apparition chez des fabricants bon marché, comme des télés Seiki 39 po pour 500 $US ou TCL 50 po à 700 $US (photo du bas).

À l'autre bout, Sony offre son fameux projecteur 4K pour près de 25 000 $US (photo du bas). Donc le choix est déjà vaste et les prix très concurrentiels face aux équivalents HD, ce qui est un excellent indicateur de la maturité du format et des produits.

Selon une autre étude, de DEG, les avantages à regarder des films Blu-ray sur une télé Ultra HD sont réels, les répondants étant quatre fois plus enclins à préférer ces derniers sur une télé Ultra HD que sur une télé conventionnelle HD.

Les téléphones intelligents 4K aussi

En 2015, lorsque les premiers téléphones intelligents 4K feront leur apparition, leur nombre pourrait monter jusqu'à 23 millions d'appareils selon le groupe de recherche NPD.

Au fur et à mesure que les processeurs graphiques gagnent en puissance, la résolution pourra augmenter jusqu'à la qualité du 4K pour une qualité visuelle insurpassable pour les jeux, la photo et la vidéo. Et avec la production de masse, les prix vont demeurer bas. Un cas commercial similaire pour les écrans 4K d'ordinateur.

La bonne nouvelle, c'est que votre téléviseur 4K sera probablement votre dernier appareil, car, au-delà de cette résolution, l'œil humain ne voit plus d'amélioration...



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos