La «Curiosity» des scientifiques paie sur Mars

Appareil ontarien - La «Curiosity» des scientifiques paie sur Mars

Photo AFP / Nasa

GUELPH, Ontario - Un appareil conçu en Ontario a permis aux chercheurs de la NASA de mener la première analyse complète du sol martien.

Le robot Curiosity a trouvé de l'eau, du sulfure et du chlore dans quelques pelletées du sol de Mars cette semaine à l'aide d'un spectromètre à particules alpha et rayons X attaché à son bras, fourni par l'Agence spatiale canadienne.

L'appareil permet de déterminer les éléments chimiques dans le roc et le sol.

La découverte a été qualifiée de «prouesse technologique et analytique majeure» par Ian Campbell, professeur de physique à l'Université de Guelph, là où l'appareil a été conçu et fabriqué grâce au travail d'une équipe de scientifiques internationaux.

Les tâches quotidiennes et l'analyse des résultats sont menées par une équipe de chercheurs de l'Université de Guelph.

Curiosity est le premier robot martien qui peut ramasser des échantillons de sol aux fins d'analyse.

Aussi sur Canoe.ca:

Mars: un indice mais pas encore de preuves de vie

Un composant organique détecté sur Mars

Une imprimante 3D fabriquera des outils spatiaux à partir de roches

La Nasa évoque une découverte historique sur Mars, puis calme le jeu

Curiosity a découvert les traces d'un ancien écoulement d'eau sur Mars

Curiosity trouve des objets qui pourraient avoir été façonnés par l'homme

Curiosity analyse une roche inhabituelle sur Mars

Le robot Opportunity révèle un mystère géologique sur Mars

Vidéos

Photos