André Boily
Agence QMI

Voiture autonome : un ancien employé d'Apple arrêté pour vol juste avant son départ pour la Chine

Voiture autonome : un ancien employé d'Apple arrêté pour vol juste avant son départ pour la Chine

Un véhicule d'essai Apple équipé des technologies de conduite autonome

André Boily

Il en a fallu de peu pour qu'un ex-employé d'Apple prenne la fuite avec son ordinateur portatif chargé de secrets commerciaux sur les technologies de voiture autonome.

Cet ex-employé lui-même d'origine chinoise, Xiaolang Zhang, a révélé après enquête ses intentions de travailler pour une compagnie chinoise en démarrage spécialisée en technologies de conduite autonome, révèle l'agence Reuters.

Arrêté il y a quatre jours, le 7 juillet, par les autorités américaines juste avant son embarquement, Zhang avait réservé à la dernière minute un vol en direction de la Chine.

Pendant un congé de paternité

La plainte déposée par Apple dit que Zhang avait été embauché pour développer du matériel et des logiciels pour le projet secret de voiture autonome communément appelé projet Titan. Celui-ci était responsable de concevoir et de tester entre autres des cartes de circuit imprimé.

En avril dernier, Zhang avait pris un congé de paternité et effectué un voyage en Chine pour rendre visite à sa famille. À son retour en Californie, il annonça à son superviseur son intention de démissionner pour joindre les rangs de Xiaopeng Motors, une compagnie de véhicules électriques intelligents.

5000 employés sur le projet des technologies autonomes

Le superviseur de Zhang a dès lors prévenu les services de sécurité d'Apple qu'il avait découvert que l'ingénieur avait effectué des recherches étendues dans les bases de données secrètes du campus d'Apple alors qu'il était en congé de paternité. Il aurait selon les autorités pris possession de circuits imprimés ainsi qu'un ordinateur serveur du laboratoire où se trouve le matériel de conduite autonome.

Outre cette tentative de vol, on apprend du même souffle l'ampleur du projet de conduite autonome d'Apple. Quelque 5000 employés y travaillent à plein temps, soit environ 3,7% du total de la main-d'oeuvre d'Apple dans le monde. Près de la moitié, 2700, désignés comme des spécialistes en techniques et systèmes de conduite autonome avaient accès aux bases de données secrètes du projet, dont M. Zhang. Des agents du FBI ont également fouillé son domicile.

Comme on le sait, le vol de secrets commerciaux entre les États-Unis et la Chine empoisonne depuis longtemps les relations entre les deux superpuissances.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos