André Boily
Agence QMI

La technologie microLED ou comment Apple dépense des sommes folles en R-D

La technologie microLED ou comment Apple dépense des sommes folles en R-D

La montre Apple Watch pourrait être le premier produit mobile à bénéficier de la technologie microLED

André Boily

Le géant Apple aurait construit un laboratoire secret en Californie pour le design et la fabrication d'écrans microLED, une technologie qui n'est qu'un exemple du formidable potentiel de recherche-développe qu'Apple peut se permettre.

Dans la diversification de ses activités en recherche-développement, autant Apple laisse à d'autres groupes le soin de s'occuper de puces (Intel) ou d'écrans (Samsung Displays), autant elle peut investir des sommes gigantesques dans l'intégration de technologies.

Tout récemment, Apple aurait selon l'agence Bloomberg apparemment construit un laboratoire en Californie sur une nouvelle technologie d'affichage mise au point par une jeune entreprise techno appelée LuxVue, laquelle fut acquise en 2014 par la plus grande capitalisation au monde. Dans ce labo, Apple plancherait sur le design et la fabrication d'écrans microLED.

Cette technologie d'écran microLED est une toute nouvelle incursion dans le domaine de l'affichage DEL, possiblement pour les appareils mobiles comme les iPhone et tablettes iPad.

Les géants comme Apple ou Samsung mettent régulièrement la main sur de petites compagnies qui ont développé des technologies de pointe sécurisées par des brevets. Au cours des 18 derniers mois, Apple a acquis pas moins de 24 compagnies !Dans le cas des écrans microLED, cette technologie offrirait une consommation plus faible et une meilleure luminosité.

Dépenses massives en recherche-développement

Apple est en voie de dépenser quelque 14 milliards $ en recherche-développement en 2018. Pour vous donner une idée de la croissance de ces dépenses, c'est pratiquement le double des fonds R-D investis en 2014 ou plus que ce que le groupe a dépensé de 1998 à 2011 !

Et à cause de la force de ses revenus, la proportion consacrée en R-D est relativement moindre que celle de ses concurrents comme Samsung, Google ou Facebook qui doivent puiser davantage dans leurs revenus.

Si Apple ne produit pas de puces ou de modems, elle développe néanmoins des technologies maison qu'elle fait produire par d'autres; comme le processeur bionique A11 servant dans les iPhone X pour déverrouiller le téléphone par la technologie Face ID.

Si on revient à la technologie microLED, ce type d'écran pourrait devenir un nouveau facteur de différenciation, comme le déverrouillage par empreinte faciale, pour se démarquer de la concurrence tout en défendant sa politique de prix plus élevés - et ses profits. Rappelons qu'Apple accapare à elle seule près de 85% de tous les profits de l'industrie des fabricants de téléphones intelligents.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos