Hugo Bourgoin
Agence QMI

Erreur 53: le cauchemar des utilisateurs d'Apple

Erreur 53: le cauchemar des utilisateurs d'Apple

La fonctionnalité Touch ID serait à l'origine du problème.Photo Archives / AFP

Hugo Bourgoin

Si vous avez ou un iPhone ou un iPad, vous tenez sans doute à votre précieux appareil comme à la prunelle de vos yeux. Avec raison, puisque vous avez sans doute déboursé des centaines de dollars pour vous le procurer. Or, de plus en plus de propriétaires de produits Apple se retrouvent face à un problème: l'erreur 53; un véritable cauchemar qui rend votre appareil inutilisable.

La cause? Depuis le lancement du iPhone 5S, Apple a doté ses appareils de Touch ID, qui vous permet de déverrouiller votre téléphone ou votre tablette avec votre empreinte digitale. C'est cette fonctionnalité qui pose problème dans l'éventualité où une composante du bouton d'accueil est endommagée

«Quand on veut le restaurer, le téléphone communique avec les autres composantes de l'appareil pour voir si le numéro de série des composantes correspond à celui de la carte mère et lorsqu'il se rend compte que le numéro de série du bouton d'accueil relié au Touch ID ne correspond pas, le téléphone donne une erreur 53 et c'est impossible de réutiliser l'appareil dans le futur et ce n'est pas remplaçable parce que le numéro de série est unique. Soit on sauve le bouton, soit c'est fini», explique William Daigle, le fondateur de iRepair MTL, une boutique spécialisée dans la réparation de produits Apple.

Le problème peut donc survenir à la suite de divers incidents impliquant le téléphone, allant de l'appareil échappé dans l'eau ou par terre. Même si l'appareil fonctionne sans dommage apparent et qu'aucune réparation n'a été faite, l'erreur 53 surviendra lors d'une mise à jour ou d'une tentative de restauration.

«Derrière ça, il y avait probablement la volonté de protéger les informations parce que les gens, maintenant, peuvent payer directement avec Touch ID», affirme le gérant de iRepair MTL, Jean-Pierre Lachance.

Chose certaine, cette façon de faire d'Apple complique le travail des réparateurs et le plus grand perdant est le client, soutient William Daigle.

«Je trouve ça frustrant. C'est un problème qui n'existait pas dans le passé. On remplaçait une composante pour une quarantaine de dollars et le client repartait avec son appareil qui allait fonctionner pendant des années. Maintenant, les gens entrent avec un bris relativement mineur qu'on aurait pu sauver facilement avant et puis, finalement, leur appareil à 1000$ est bon pour les poubelles parce qu'Apple a décidé de relier le numéro de série du Touch ID à la carte mère.»

Questionnée par The Guardian, Apple a effectivement invoqué des raisons de sécurité et expliqué que les appareils éprouvant des difficultés avec le Touch ID devaient être réparés par un commerce agréé qui verra à s'assurer que leur utilisation sera toujours possible.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos