Jean-Simon Bonneterre
Agence QMI

Voici 10 faits sur Scarlett, la «championne olympique» canadienne d'e-sport StarCraft II: une victoire en e-sport pour le Canada à Pyeongchang

Jean-Simon Bonneterre

Sacha «Scarlett» Hostyn est une joueuse professionnelle de StarCraft II (SCII) depuis maintenant sept ans.

Durant ces années, la jeune canadienne a vécu plusieurs événements qui ont forgé sa carrière et la joueuse qu'elle est aujourd'hui. Ayant vécu les dernières années en Corée du Sud, pays dominant de sa discipline, Sacha a su élever son jeu au niveau de l'élite mondiale.

Récemment, Hostyn se démarquait en gagnant le premier tournoi e-sport appuyé par le Comité International Olympique (CIO) qui se tenait à Pyeongchang, à la veille des Jeux.

Voici tout ce qui faut savoir sur cette «gameuse olympique»!

1 - Scarlett» a grandi à Kingston, en Ontario

Durant son enfance, outre les jeux vidéo, elle s'est beaucoup intéressée

  • aux livres fantastiques
  • au ski...
  • ainsi qu'au jeu de cartes Magic: The Gathering.

La jeune Canadienne s'adonnait aussi à des transactions quotidiennes d'actions boursières à l'école, à l'aide de son bon vieux iPod Touch!

2 - Après avoir découvert Starcraft II en avril 2011, Scarlett participe à son premier tournoi en ligne à l'automne de la même année

Le National ESL Iron Lady, un tournoi féminin. Elle a remporté les grands honneurs deux fois de suite.

https://www.youtube.com/watch?v=QnynvSh28Ug (player profile dreamhack)

3 - Grâce à ses prouesses en tant que joueuse de Zerg, la Canadienne a obtenu le surnom de «Queen of Blades»

Le même titre accordé à Sarah Kerrigan, l'antihéros de la campagne «Heart Of Swarm» de StarCraft II. Scarlett a déjà avoué ne pas être très fan du surnom.

https://www.youtube.com/watch?v=0Ic0hU2qC3I (maison blog#1)

4 - En 2016, elle emménage avec son ami ontarien Jake «NoRegreT» Umpleby dans un petit 3 ½ en Corée du Sud

Les deux Canadiens décident de faire de cette demeure une maison et un centre d'entraînement pour les joueurs de Starcraft II venant de l'extérieur.

Le premier à les visiter a été l'américain Alex «Neeb» Sunderhaft. Lors de son séjour, il a remporté la KeSPA Cup 2016 et est devenu le premier joueur étranger à gagner un tournoi majeur en sol coréen depuis le québécois Guillaume «Grrrr...» Patry en 2000.

5 - Après les nombreux succès des joueurs visitant la demeure, Scarlett et NoRegreT ont décidé de louer un plus grand espace afin de pouvoir accueillir une dizaine de joueurs

Ce nouveau centre d'entraînement est devenu un choix de prédilection pour les professionnels de Starcraft II.

En mars 2018, 8 joueurs de 8 pays différents se sont joints à NoRegreT et Scarlett pour pratiquer intensivement.

6 - Reconnue pour ses bonnes mécaniques macros et ses stratégies diversifiées, la Canadienne de 24 ans est un adversaire de taille

Jumelée à NoRegreT, reconnu aujourd'hui comme l'un des meilleurs entraîneurs dans le milieu, il est maintenant quasi-impossible de prédire le plan de match de la joueuse. Ils aiment utiliser des stratégies et des builds jamais vus auparavant pour surprendre les adversaires.

7 - À l'aube des Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang, un tournoi Intel Extreme Masters de Starcraft II avait lieu dans la même ville

Il s'agissait du premier tournoi e-sport appuyé par le Comité International Olympique (CIO) et Scarlett était l'unique représentante du Canada. Aussi, trois joueurs du top 4 de ce tournoi étaient des résidents du nouveau centre d'entraînement.

https://www.youtube.com/watch?v=4ShVW1iF5lM (road to championship)

8 - Deux jours avant les cérémonies d'ouvertures des JO, Scarlett a défait le célèbre Sud-Coréen Kim «sOs» Yoo-Jin, un des joueurs les plus prolifiques de la scène compétitive de SCII avec plus d'un demi-million de dollars en gains!

La joueuse a rapidement disposé du double champion du monde lors d'une victoire de 4 à 1 en finale pour mettre la main sur la médaille d'or et une bourse de 50 000 $ US.

Grâce à son exploit, elle devient la première championne d'un tournoi parrainé par le CIO, la première femme à remporter un tournoi majeur et seulement la 3e joueuse étrangère en 18 ans à remporter un tournoi majeur en Corée, après Grrrr... et Neeb.

9 - Le 5 octobre 2016, les Guinness World Records ont reconnu la jeune ontarienne comme étant la joueuse professionnelle de jeu vidéo ayant le plus de gains monétaires, avec plus de 144 000 $ en bourses.

Aujourd'hui, ce chiffre s'élève à plus de 250 000 $ et elle détient toujours le premier rang.

Dans sa discipline, Scarlett se trouve au 28e rang, tous sexes confondus.

Elle fait partie des cinq joueurs n'étant pas Coréens dans le top 30, dont aucun ne fait d'ailleurs partie du top 10.

10 - Elle pourrait maintenant être «le meilleur joueur au monde» de Starcraft II

Selon Justin Groot, éditeur chez Blizzard Entertainment, avec des victoires dominantes contre des joueurs de haut calibre comme sOs, Rogue et INnoVation, «Scarlett ne ressemble pas seulement à la meilleure femme - étrangère ou Canadienne - de Starcraft II, mais [bien] au meilleur joueur au monde. Point à la ligne.»


Il faudra donc garder un oeil ouvert sur la jeune femme lors de sa performance au World Electronic Sports Games le 13 mars prochain lors des phases de groupe.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos