André Boily
Agence QMI

Spotify devient publique pour mieux affronter les Apple et Google

Spotify devient publique pour mieux affronter les Apple et Google

Le service de musique Spotify

André Boily

Hier, la compagnie Spotify a annoncé qu'elle allait devenir publique en ouvrant son capital sur la Bourse de New York pour une valeur totale d'environ 23 milliards $. Par cette stratégie, le service de musique en ligne veut croître et renforcer sa position sur le marché contre les géants que sont Apple, Amazon et Google.

Présentement numéro un sur le marché, le populaire service de musique en ligne Spotify a su tenir tête aux géants comme Apple et Google. Mais pour prendre de l'expansion, la compagnie de musique voit dans l'appel publique à l'épargne l'occasion de grandir pour développer ses offres de services.

Mais plutôt que de mettre en circulation de nouvelles actions, comme c'est l'habitude, lors d'un lancement en Bourse, les actionnaires actuels de Spotify vont directement mettre sur le marché libre leurs parts. De la sorte, les premiers investisseurs et employés pourront vendre leurs actions (ou les conserver). Pour cette introduction en Bourse, la direction de Spotify ne recherche aucunement de nouveaux financements.

Par comparaison, Spotify possède 159 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, dont 71 M d'abonnés payants. De son côté, le service Apple Music en détient 36 M.

L'importance du matériel

En revanche, les géants Apple, Amazon et Google peuvent compter sur du matériel (téléphones intelligents, baladeurs, haut-parleurs intelligents) pour desservir leurs abonnés en musique, ce que Spotify n'a pas.

Selon les informations de la BBC, Spotify, une société basée en Suède, a pu faire assouplir les règles d'immigration du pays pour recruter les meilleurs talents à l'étranger - un élément essentiel à toute entreprise mondiale qui cherche à se développer.

Et même si Spotify engrange de nouveaux abonnés, les Apple et Google y gagnent au change en percevant des revenus par l'entremise de l'application Spotify sur iOS et Android.

Cela dit, la suédoise devra un jour vendre son propre matériel pour assurer sa base, comme le font ses concurrents. Elle devra également créer sa propre maison de disque pour être moins dépendante des géants du disque que sont Sony, Warner et Universal à qui elle verse des droits.

Enfin, Spotify peut compter sur de solides algorithmes qui ont jusqu'à présent ravis les abonnés. Avec eux, le service réussit à suggérer des pièces de musique qui correspondent parfaitement aux goûts de ses abonnés. La fameuse Liste des découvertes hebdomadaires de Spotify est, paraît-il, très difficile à battre en termes de qualité et de précision.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos