André Boily
Agence QMI

Google introduit son propre filtre publicitaire

Google introduit son propre filtre publicitaire

Le navigateur Chrome de Google

André Boily

Ce n'est pas nouveau, mais les publicités sur les pages Web ont besoin d'un sérieux ménage, ne serait-ce que pour stopper les pubs envahissantes. À cet effet, Google a lancé plus tôt cette semaine un nouveau filtre publicitaire pour son navigateur Chrome, censé retirer les annonces qui ne respectent pas les standards établis.

Pour un géant comme Google (groupe Alphabet) qui tire une grande partie de ses revenus de la publicité, la nouvelle cette semaine avait de quoi surprendre. Imaginez, les gens derrière le navigateur Chrome qui introduisent un système de blocage publicitaire... C'est, comme on dit, se couper l'herbe sous les pieds!

Mais en détail, le nouveau navigateur Chrome avec filtre est plus raffiné qu'on le croit. Essentiellement, il vise à bloquer les annonces qui ne respectent pas le code établi par la Coalition pour de meilleures publicités.

Des pages Web complètes envahies par des pubs audiovidéo, des fenêtres surgissantes (pop-up) et d'autres de type stroboscopique vont tout simplement être nettoyées pour n'afficher que le contenu propriétaire ainsi que les annonces normalisées selon les critères de la Coalition. Ce nouveau filtre publicitaire s'applique autant aux navigateurs Web et mobile sur Chrome.

Pour inciter les diffuseurs publicitaires à respecter les standards établis, Google les avertira avant de mettre en place un blocage publicitaire. Le géant informatique prévoit un processus en trois étapes. Une annonce sera admise, sinon son propriétaire recevra une notification ou bien sera rejeté après 30 jours si les violations persistent.

Les diffuseurs ou propriétaires d'annonces pourront tester le filtre de Google en utilisant un API. Selon Google, tout le processus vise à améliorer la présence publicitaire, si bien que 42% des sites qui échouaient à respecter les règles de Better Ads ont réussi à résoudre les problèmes d'affichage publicitaire.

Bref, Alphabet et Google ne se tirent pas dans les pieds avec ce filtre publicitaire qui, essentiellement, cherche à discipliner le marché.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos