André Boily
Agence QMI

Sur Windows ou macOS, la suite Office partage enfin un code commun

Sur Windows ou macOS, la suite Office partage enfin un code commun

La suite Office sur macOS et Windows (Microsoft)

André Boily

Pour la première fois en 20 ans et avec la plus récente mise à jour, la suite bureautique Office Mac adopte enfin le même code que son équivalent Windows, ce qui facilite grandement le partage de documents sur le stockage infonuagique entre participants ou groupes.

Malgré des plateformes concurrentes gratuites du monde du logiciel libre - NeoOffice, StarOffice, LibreOffice - Office de Microsoft est devenue la référence des suites bureautiques. Sa dernière version Office 365 a d'ailleurs adopté le modèle par abonnement, plus simple à gérer notamment pour éviter les clones de disques d'installation sur DVD ou CD - des supports numériques qui ont connu malgré tout une bien courte existence.

Avec la dernière version 16.9.0, la suite Office pour macOS adopte finalement les fonctions de collaboration en temps réel qu'exigeaient les utilisateurs des deux mondes informatiques, Windows et Mac. Pour ce faire, Microsoft a édité la version Mac avec la même base de code que celle de Windows. Une première en 20 années de coexistence.

Si la suite Office sur Mac est très solide et stable (je ne me souviens pas que la mienne ait planté une fois), quelques fonctions lui manquaient. Mais avec cette parité au plan du codage, il sera plus facile pour Microsoft de gérer toutes ses plateformes Office : Mac, iOS, Android et Windows).

Sur le plan de la collaboration, les utilisateurs sous Mac ou Windows pourront voir les modifications de chacun sur les documents communs, un peu comme sur Google Docs. Et parce que les documents Words, PowerPoint et Excel sont stockés en ligne sur des systèmes infonuagiques, il est possible de suivre les mises à jour des autres collaborateurs ou de reculer dans l'historique des sauvegardes pour retrouver une version précédente.

Parlant de version précédente, s'il vous plaît, M. Microsoft, remettez à Word la fonction « fond bleu, texte blanc » qui était disponible dans les Préférences/Général dans la version Office Mac 2011. C'est infiniment mieux que d'écrire sur une page blanche.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos