André Boily
Agence QMI

DuckDuckGo ou comment protéger vos recherches Web

DuckDuckGo ou comment protéger vos recherches Web

L'interface Web et mobile de DuckDuckGo

André Boily

Les sites Web sont truffés de pisteurs de réseau où des géants comme Google, Facebook et Twitter, pour ne nommer que ceux-là, veulent tout connaître de vos recherches, sans indiscrétion. Le moteur de recherche DuckDuckGo, lui, fait tout le contraire, soit des résultats de recherche dans la plus discrétion la plus complète, tant sur votre navigateur Web que mobile.

On connaît les moteurs de recherche comme Google (64%), Bing (21%), Yahoo, AOL ou le russe Yandex, mais il y en a un qui fait les choses très différemment, DuckDuckGo.

Ce moteur au nom peu commun est devenu de fil en aiguille un des engins de recherche Web offerts d'office sur les navigateurs Firefox, Opera et Safari.

À la base de ce moteur de recherche, le respect intégral de la vie privée en n'enregistrant aucune donnée personnelle de ses utilisateurs; comme les adresses IP visitées, les traceurs ou pisteurs numériques. Tout au plus, il affiche quelques publicités sur son moteur de recherche.

Autres avantages, DuckDuckGo donne pour une recherche identique les mêmes résultats à tous, alors que les autres tendent à personnaliser ces derniers en fonction d'une «bulle» ou d'un filtre personnalisé en fonction de ses activités Web passées.

Les pisteurs bloqués sont même exposés pour plus de transparence. De plus, DuckDuckGo passe à la version Web chiffrée HTTPS si un site l'offre, mais ne vous l'envoie pas automatiquement.

Pour l'utiliser, il suffit d'aller sur duckduckgo.com/app pour installer l'onglet et télécharger la version mobile iOS ou Android. Le tout est évidemment disponible en français.

Et si vous n'êtes pas satisfait des résultats de recherche, il y a toujours la version Google non loin sur votre navigateur.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos