André Boily
Agence QMI

Gare aux arnaques des faux soutiens techniques

Gare aux arnaques des faux soutiens techniques

Un exemple de faux message d'avertissement et d'un no de téléphone menant directement aux pirates

André Boily

L'année 2017 qui s'achève fut très riche pour tout ce qui touche aux arnaques, aux fraudes ou aux piratages de toutes sortes sur le Web, par messagerie ou par intrusion. Et pour la conclure, il faut ajouter un autre type d'arnaque, celle des faux soutiens techniques.

Les sites ou les pages Web d'assistance technique frauduleux ont pris du galon au point de devenir très crédibles et sophistiqués. La plupart font appel à des graphiques dignes de confiance et à de l'ingénierie sociale pour traquer les novices ou les personnes non initiées aux choses de l'informatique.

Cela peut commencer par l'installation involontaire d'un logiciel malveillant ou virus dans son ordinateur ou encore par un logiciel publicitaire ou espion. Et quoi de mieux qu'un service d'assistance informatique gratuit en ligne pour se dépanner... ou se faire flouer.

En raison du grand nombre d'utilisateurs de systèmes Windows dans le monde, les tentatives d'arnaques et d'hameçonnages visent davantage ce logiciel d'exploitation que macOS ou Linux.

Faux dépannage, faux abonnement

Pour cette raison et mieux protéger ses clients utilisateurs, le site de Microsoft explique comment reconnaître les faux soutiens techniques sur le Web qui utilisent tous les moyens pour vous piéger; ou vous appâter avec des sites de musique ou de films gratuits.

Ces pirates vous redirigeront automatiquement vers des sites Web malicieux pour vous faire installer des logiciels piratés qui ressemblent beaucoup à des fichiers exécutables qui feront apparaître des messages d'erreur à propos de votre système ou logiciel.

De là, un numéro téléphonique à composer vous amène à une assistance technique bidon qui vous demandera de payer pour le dépannage ou pour un abonnement de service mensuel. Pire encore, on vous demandera d'installer une application qui leur donnera un accès à distance à votre système.

Sachez que les messages d'erreur ou d'avertissement de Microsoft n'incluent jamais de numéro de téléphone.

Il y a le site de Microsoft en français qui détaille le fonctionnement des arnaques aux faux soutiens techniques, mais son équivalent anglais est plus complet, avec des vidéos sous-titrés en français, comme celui-ci en fin d'article.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos