AFP

Les infrastructures américaines seront visées par des pirates

Les infrastructures américaines seront visées par des pirates

Photo Fotolia

SAN FRANCISCO - Les États-Unis vont subir des attaques informatiques visant à endommager leurs grandes infrastructures, comme celle subie par le réseau électrique ukrainien en décembre, a averti mardi le patron de l'agence de renseignement américaine NSA, l'amiral Michael Rogers.

«La seule question est quand, et non pas si» les États-Unis seront visés par un «comportement destructeur contre des infrastructures clef», semblable à ce qu'il s'est passé en Ukraine fin 2015, a indiqué l'amiral Rogers en Californie lors d'une convention sur la sécurité sur internet. 

Le réseau électrique de l'Ukraine a subi le 23 décembre une cyberattaque qui a plongé plusieurs heures dans le noir une grande partie de la région d'Ivano-Frankivsk (ouest).

Cette attaque «très élaborée» visait à la fois à «mettre par terre le réseau» électrique mais aussi à «ralentir le processus de rétablissement du courant», en anticipant les solutions pouvant être apportées par la société d'électricité, a expliqué le chef militaire.

«Il y a sept semaines, c'était l'Ukraine. Mais ce n'est pas la dernière fois que nous allons voir ça, et ça m'inquiète», a-t-il dit.

L'amiral Rogers est à la fois le patron de la NSA et le commandant du cyber-commandement militaire américain, une force qui disposera bientôt de 6000 soldats spécialisés dans la guerre informatique, pour défendre les réseaux américains mais aussi pour attaquer les réseaux des adversaires.

L'administration Obama propose d'augmenter de 15,5 % le budget de la guerre informatique dans le budget de la défense 2017, à 6,7 milliards de dollars, soit un peu plus de 1 % du budget total de la défense américaine.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos