AFP

Un hôpital paie une rançon en bitcoins à des pirates

Un hôpital paie une rançon en bitcoins à des pirates

Photo Fotolia

LOS ANGELES - Un hôpital de Los Angeles a versé 17 000 dollars en monnaie virtuelle à des pirates informatiques qui avaient pris le contrôle de ses ordinateurs pendant plus d'une semaine, ont indiqué les autorités jeudi.

Le Centre médical Presbytarien d'Hollywood a indiqué dans un communiqué qu'il avait versé plus tôt ce mois-ci une rançon de 40 bitcoins, l'équivalent de 17 000 dollars, pour pouvoir accéder de nouveau à son système informatique.

Le directeur général de l'hôpital, Allen Stefanek, a précisé dans une lettre aux employés que des problèmes pour accéder aux données numériques de l'hôpital avaient été constatées le 5 février et qu'une enquête avait alors été lancée.

«Le virus informatique a bloqué l'accès à certains systèmes informatiques et nous empêchait de partager des communications électroniques», a expliqué M. Stefanek.

«La manière la plus rapide et efficace de restaurer nos systèmes et fonctionnalités administratives était de payer une rançon et d'obtenir un code de décryptage», a-t-il ajouté.

Il a souligné que l'accès informatique avait été rétabli lundi et qu'il n'y avait aucune preuve que des données personnelles de patients ou d'employés aient été dérobées par les pirates.

Les autorités ont déclaré au Los Angeles Times que la rançon avait été payée avant que les forces de l'ordre n'aient été alertées sur cette affaire, sur laquelle enquête à présent la police fédérale (FBI).

Les rançongiciels («ransomware», en anglais) sont un type d'attaque informatique qui se multiplie à travers le monde: elles ont doublé en 2014 d'après la dernière étude en la matière de la société de sécurité informatique Symantec.

Ces logiciels malveillants prennent le contrôle des PC, tablettes et téléphones et les auteurs de ces attaques réclament ensuite de l'argent à leur utilisateur.

Le bitcoin est une forme de monnaie numérique particulièrement prisée des pirates informatiques pour collecter des fonds de façon anonyme et difficilement traçable.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos