RelaxNews

Les cyberattaques auront de nouvelles cibles en 2016

Les cyberattaques auront de nouvelles cibles en 2016

Photo Fotolia

Les écoles, les iPhone, les objets connectés et les réseaux Wi-Fi seront quelques-unes des cibles des cybercriminels en 2016, selon WatchGuard Technologies, spécialiste des boîtiers de sécurité réseau pour entreprises.

Mieux protéger les écoles

La quantité de données collectées sur les enfants et les étudiants ne cesse d'augmenter, la faute à des environnements réseau ouverts dans les établissements scolaires et universitaires. Ceux-ci risquent de devenir des cibles privilégiées à l'avenir pour les cyber-criminels.

Les objets connectés augmentent la menace

Le piratage des firmwares des objets connectés, ces programmes qui permettent de les faire fonctionner correctement et de recueillir de nombreuses informations personnelles, est source d'inquiétude. 2016 pourrait ainsi voir l'apparition d'attaques expérimentales plus ou moins intrusives.

Les réseaux Wi-Fi sous haute surveillance

À force de développer de nouvelles fonctions de «simplicité d'utilisation et d'accès», allant à l'encontre de la sécurité, les réseaux sans fil risquent d'être de plus en plus exposés aux attaques de cyber-criminels.

Vers un développement des rançongiciels

Jusqu'à présent essentiellement actifs sous Windows, les ransomwares pourraient bien s'étendre à de nouvelles plateformes et notamment les terminaux mobiles, aussi bien sous Android qu'iOS.

Pour rappel, il s'agit de programmes malveillants capables d'accéder à des données personnelles dans le but de soutirer de l'argent.

Encore plus de malwares sur iOS

Si Android a concentré jusqu'à présent la majorité des malwares en circulation sur les mobiles, l'iPhone ne devrait plus être épargné très longtemps, certaines failles apparaissant sur les dernières versions d'iOS et permettant à des malwares d'aboutir sur l'App Store.

De plus en plus de publicités malveillantes

Les publicités malveillantes, lesquelles combinent annonce publicitaire et malware, devrait représenter une réelle menace en 2016. Le nombre d'attaques de ce type pourrait même tripler en un an.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos