AFP

WorkMail, la nouvelle messagerie d'Amazon

WorkMail, la nouvelle messagerie d'Amazon

Photo AFP

Washington, États-Unis - Le géant de la distribution Amazon a annoncé mercredi le lancement d'un service de messagerie et de calendrier électroniques pour entreprises, qui pourrait venir concurrencer Microsoft ou Google.

Baptisé WorkMail, cet outil permettra aux utilisateurs d'envoyer des courriels, de partager des calendriers en utilisant les mêmes logiciels de messagerie «qu'ils utilisent aujourd'hui», assure Amazon dans un communiqué.

Ce nouveau service sera ainsi utilisable sur les messages Microsoft Outlook ou sur les applications email exploitées sous Android (Google) ou iOS (Apple), détaille le groupe.

Chaque utilisateur devra payer 4 dollars par mois pour avoir accès à ce service qui donnera droit à un stockage de 50 de gigaoctets.

«Aujourd'hui, les entreprises font face à un choix difficile concernant leur messagerie électronique» et doivent acquérir des «logiciels onéreux, des licences d'exploitation complexes», assure Amazon dans son communiqué.

Selon le groupe, WorkMail offrira, lui, la «simplicité» d'un service géré sur le nuage, l'informatique dématérialisée, tout en garantissant le degré de sécurité requis pour les entreprises.

Ce nouveau service représente une nouvelle étape de la diversification que met en place Amazon. Au départ simple libraire en ligne, le groupe américain s'est développé au fil des années loin de son métier d'origine en produisant de séries télés ou en fabriquant ses propres appareils électroniques.

jt/shaLe géant de la distribution Amazon a annoncé mercredi le lancement d'un service de messagerie et de calendrier électroniques pour entreprises, qui pourrait venir concurrencer Microsoft ou Google.

Baptisé WorkMail, cet outil permettra aux utilisateurs d'envoyer des courriels, de partager des calendriers en utilisant les mêmes logiciels de messagerie «qu'ils utilisent aujourd'hui», assure Amazon dans un communiqué.

Ce nouveau service sera ainsi utilisable sur les messages Microsoft Outlook ou sur les applications email exploitées sous Android (Google) ou iOS (Apple), détaille le groupe.

Chaque utilisateur devra payer 4 dollars par mois pour avoir accès à ce service qui donnera droit à un stockage de 50 de gigaoctets.

«Aujourd'hui, les entreprises font face à un choix difficile concernant leur messagerie électronique» et doivent acquérir des «logiciels onéreux, des licences d'exploitation complexes», assure Amazon dans son communiqué.

Selon le groupe, WorkMail offrira, lui, la «simplicité» d'un service géré sur le nuage, l'informatique dématérialisée, tout en garantissant le degré de sécurité requis pour les entreprises.

Ce nouveau service représente une nouvelle étape de la diversification que met en place Amazon. Au départ simple libraire en ligne, le groupe américain s'est développé au fil des années loin de son métier d'origine en produisant de séries télés ou en fabriquant ses propres appareils électroniques.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos