Canoë

Connectivité à l'Internet: le Canada fait piètre figure

Connectivité à l'Internet: le Canada fait piètre figure

Photo Fotolia

Le Canada fait figure de mauvais élève parmi les pays développés en ce qui a trait à sa connectivité à l'internet, révèle une nouvelle étude internationale.

Selon le rapport de la firme Akamai intitulé «The State of the Internet» («L'état de l'internet»), le Canada est au 21e rang mondial pour la vitesse moyenne de transmission de données, à 10,3 Mb/s.

Cela place le pays loin derrière la Corée du Sud (25,3 Mb/s), Hong Kong (16,3 Mb/s) et le Japon (15 Mb/s), au sommet du palmarès, mais aussi après les États-Unis (11,5 Mb/s), l'Irlande (13,9 Mb/s), la Roumanie (11,3 Mb/s) et la République tchèque (12,3 Mb/s), entre autres.

«La vitesse limitée de transmission de données au Canada, tout comme son coût élevé par rapport à d'autres pays, nuit à la création de nouveaux produits, de nouveaux services et accentue le retard du pays en matière d'accès à Internet», a affirmé au quotidien Le Devoir Marc-André Léger, qui enseigne la sécurité informatique à l'Université de Sherbrooke.

On apprend aussi dans cette étude que seuls 33 % des Canadiens connectés ont accès à une vitesse de transmission supérieure à 10 Mb/s. C'est plus de deux fois moins qu'en Corée du Sud (81 %).

«Le portrait n'est pas nouveau, mais il persiste malheureusement dans le temps», a ajouté Marc-André Léger.

Selon l'expert, «une plus grande diversité et une concurrence accrue chez les fournisseurs d'accès à internet pourraient amener une réduction de coûts».



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos