Journée de la sécurité sur internet: les enfants et les ados d'abord

Conseils - Journée de la sécurité sur internet: les enfants et les ados d'abord

Photo Fotolia.com

MONTRÉAL - La Journée internationale de la sécurité sur internet, à laquelle 90 pays ont participé mardi, vise à renforcer la protection des enfants et des adolescents sur la toile.

À cette occasion, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) souhaite que les parents et les enseignants soient pleinement conscients des risques auxquels les enfants et les adolescents pourraient être confrontés sur internet.

«Nous avons tous un grand rôle à jouer pour protéger les enfants sur internet, souligne la directrice générale du Centre canadien de protection de l'enfance, Lianna McDonald. Les parents et les enseignants ont parfois du mal à savoir par où commencer».

Plusieurs ressources sont à leur portée. Le site uneportegrandeouverte.ca souligne les risques associés à certaines technologies et les stratégies de prévention qui s'imposent. Le site cyberaide.ca recueille les signalements des cas d'exploitation sexuelle sur internet. Enfin, les jeunes de la maternelle jusqu'à la 9e année (3e secondaire) trouveront sur enfantsavertis.ca, un programme interactif d'éducation à la sécurité personnelle.

La Journée mondiale pour un internet plus sécuritaire, a été créée il y a 10 ans pour aider les internautes à protéger les informations privées, plus particulièrement les jeunes.

Manque de vigilance

Les risques liés à l'utilisation d'internet ne sont pas que l'apanage des jeunes. Un sondage du Microsoft Computing safety index (indice de sécurité informatique) révèle que les internautes sont peu enclins à modifier leurs habitudes en ligne.

Au Canada, 40% des 540 personnes interrogées ont affirmé craindre de se faire voler leur identité. Seuls 56% des sondés mettent leurs logiciels à jour sur leur ordinateur, mais ce pourcentage baisse à 24% en ce qui concerne leur appareils mobiles. Paradoxalement, 27% seulement verrouillent leur appareil téléphonique avec un code.

Alors que 37% des sondés utilisent des sites web sécurisés, 40 % affirment s'être informés sur les nouvelles mesures à prendre pour empêcher le vol d'identité et 22% évitent de naviguer sur des réseaux Wi-Fi non protégés.

Toutefois, un peu plus de la moitié des personnes interrogées (55%) ont activé le pare-feu de leur PC et 61% y ont installé un antivirus, un comportement risqué pour la sécurité de nos données confidentielles.

Ce sondage, dont la marge d'erreur est de plus ou moins 4%, a été mené en 2012.

Quelques conseils pour limiter les risques de sécurité:
• verrouiller son compte et son ordinateur avec un mot de passe;
• ne pas payer de factures ou effectuer des transactions bancaires sur un ordinateur public;
• surveiller les espions, ceux qui recherchent un mot de passe, un nom d'utilisateur etc.;
• traiter les messages suspects prudemment;
• vérifier que la page web est sécurisée et légitime;
• réduire les pourriels dans sa boîte de réception.

Consultez le site de Microsoft, qui offre plusieurs ressources et conseils de sécurité.


Vidéos

Photos