Revendre ses cadeaux sur Internet: une pratique populaire

Vente

 Photo Fotolia

PARIS - À peine quelques heures après les avoir déballés, de nombreux Français déçus de leurs cadeaux de Noël les remettent en vente sur internet, une pratique qui s'est renforcée avec la crise et est de moins en moins tabou, constatent les professionnels des sites en ligne.

En fait, il s'agit d'une rencontre entre «les dépités, les mécontents de leurs cadeaux et les frustrés, ceux qui n'ont pas eu ce qu'ils voulaient" et espèrent le trouver à moindre prix sur internet, résume Olivier Mathiot, co-fondateur de PriceMinister.com.

Mardi ce sont surtout les vendeurs qui sont en action.

Pour les acheteurs, le pic de consommation vient plus tard, généralement à partir des soldes vers mi-janvier.

«Mardi à mi-journée, on a constaté un doublement des mises en vente par rapport à un jour normal», souligne M. Mathiot.

Ebay France, autre grand site de commerce en ligne, a recensé de son côté 150 000 annonces supplémentaires publiées sur le site par rapport à lundi.

Au hit-parade des objets proposés sur la toile, on retrouve les jeux vidéos comme les derniers opus de Call of Duty ou Assassin's Creed.

De manière générale, ce sont tous les livres, CD, DVD à succès que l'on peut se procurer en ligne à des prix entre 20% et 40% inférieurs à ceux achetés en magasins.

Si les gens choisissent de profiter de leurs cadeaux en y jouant ou en les écoutant ou les lisant sur une très courte période, ils seront alors privés de leur emballage et ne seront plus déclarés «comme neuf», soit une baisse de leur valeur marchande.

Cette année se retrouve ex aequo, parmi les livres à revendre, le succès littéraire La vérité sur l'affaire Harry Quebert avec l'ouvrage sulfureux Cinquante nuances de Grey, indique-t-on chez PriceMinister.

Les films les plus proposés sont Le Prénom, l'Âge de Glace 4 ou encore Intouchables.

Dans la catégorie hi-tech, les gens mettent volontiers en vente des accessoires pour mobiles (coques de portables, écouteurs...).

Quant aux articles plus onéreux, ils sont mis en vente moins facilement et font souvent l'objet d'un temps de réflexion, relèvent les professionnels.

Cette pratique de la revente a aussi pu se développer cette année, «grâce à la généralisation des smartphones qui disposent tous d'applications adéquates et rapides», fait remarquer Mme Leyla Guilany-Lyard, directrice de la communication chez Ebay France.

Respect de l'environnement


Considérée encore choquante par près de la moitié des Français (48%), selon un récent sondage, la revente des cadeaux de Noël sur un internet est toutefois mieux acceptée et fait de plus en plus d'émules, notamment parmi les jeunes.

D'autant que le moteur principal reste la crise économique.

«Depuis 2008 (début de la crise), on assiste à une forte hausse des reventes de cadeaux de Noël. Cette année, on estime que quelque deux millions de produits seront mis en vente sur notre site entre le 25 décembre et le 25 janvier, contre 1,5 million l'an dernier à la même époque et 1 million un mois normal», explique M. Mathiot.

Selon lui, le succès de la revente tient aussi au fait que les cadeaux de Noël sont moins personnalisés et répondent à des modes, à des opérations marketing, plus qu'aux désirs de ceux que l'on veut gâter.

Qualifiée de «phénomène de société», cette pratique permet aussi de «consommer malin et de respecter l'environnement en recyclant», des concepts qui ont le vent en poupe parmi toutes les couches de la population, font valoir les professionnels.

Si les quelques jours après Noël connaissent un pic de trafic sur ces sites de commerce en ligne, le gros est encore à venir avec les soldes de janvier quand les acheteurs, ceux qui ont été frustrés, viendront faire leurs propres emplettes de Noël.

Vidéos

Photos