Ottawa veut étendre la portée des services internet sans fil

Télécommunications

 Photo NMaverick - Fotolia.com


Charles-Antoine Gagnon

OTTAWA - Le gouvernement fédéral autorisera l'utilisation des «espaces blancs» en matière de télécommunications, une mesure qui devrait améliorer les services internet sans fil (Wi-Fi) dans les régions rurales.

Le ministre de l'Industrie, Christian Paradis, a fait l'annonce de cette mesure lors d'un discours qu'il a prononcé mardi après-midi à la conférence annuelle de l'Institut internationale des communications Canada, à Ottawa.

Ces espaces blancs sont des fréquences non utilisées par les stations de télévision. Elles servent à éviter les interférences entre les signaux. Ces spectres offrent une possibilité au chapitre des télécommunications sans fil pour internet. Les États-Unis ont autorisé l'utilisation de ces fréquences en 2010.

«Nous avons besoin de plus de spectres et ils sont disponibles. La demande n'ira qu'en grandissant. Si nous pouvons prendre ces fréquences, pourquoi ne pas les utiliser à bon escient», a indiqué M. Paradis lors d'un point de presse.

Le ministre Paradis a aussi annoncé l'attribution d'une fréquence pour les essais d'aéronefs dans le secteur canadien de l'aérospatiale.

Ces mesures, souhaite Ottawa, devraient stimuler la concurrence et les investissements dans le secteur canadien des télécommunications.

«Nous n'avons pas les moyens de gaspiller les fréquences qui ne sont pas utilisées», a-t-il ajouté.


Vidéos

Photos