André Boily
Canoë

Quels formats de fichiers photo choisir pour son appareil?

Quels formats de fichiers photo choisir pour son appareil?

Photo Fotolia

André Boily

JPEG, NEF, TIFF, RAW ou DNG, les formats de fichiers photo vous donnent le vertige chaque fois qu'il faut prendre des photos, ces conseils vous seront utiles pour choisir le bon en fonction du résultat à atteindre.

C'est l'été et, pour plusieurs, les vacances représentent la période où les appareils photo seront de la partie plus souvent qu'à l'accoutumée.

Et puisque les appareils photo mêmes les plus compacts et les téléphones intelligents offrent une pléthore de formats, lesquels faut-il préférer pour exploiter son appareil?

Autre raison, les cartes mémoire Flash offrent des capacités de stockage 1000 fois plus importantes. Par exemple, une carte SDHC (Secure Digital high capacity) vendue entre 15 et 20 $ qui stockait 64 Mo il y a quelques années en offre maintenant 64 Go! Autrement dit, il n'y a plus aucune raison de se priver côté résolution même avec les formats de fichiers les plus lourds.

Pour aller au-delà du JPEG

Le format Raw - qui veut dire brut en français - est un type de fichier contenant les données enregistrées du capteur d'image blotti au fond de l'appareil.

Et contrairement au format JPEG, le Raw contient un spectre de couleurs infiniment plus étendu - près de quatre billions de couleurs potentielles contre 16 millions en JPEG.

Autre particularité du Raw, chaque fabricant d'appareils possède leur propre type de format Raw. Pour ne donner que les plus communs, Nikon emploie nef et nrw, Canon crw et cr2, Sony arw, Panasonic rw2 et Samsung srw.

Donc, avant de sélectionner un des formats Raw propriétaires dans les réglages de votre appareil, assurez-vous d'avoir un logiciel de traitement de photos capable d'importer et de traiter l'un ou l'autre de ces formats Raw, comme Apple Photos, Adobe Photoshop Lightroom, Nikon Capture NX-D, Pixelmator, etc.

Ceci dit, la grande qualité du Raw, c'est la malléabilité des fichiers. Avec les données brutes du capteur, vous n'avez pas à vous soucier de la balance des blancs de votre appareil, toutes les couleurs sont éditables contrairement au JPEG qui impose un traitement aux fichiers, une perte d'information et une compression des données.

Plus professionnelles, les photos Raw procurent une étonnante souplesse d'édition à l'ordinateur. Si bien que la principale tâche en prenant des photos se résume à bien faire la mise au point pour éviter des images floutées. Le reste, les couleurs, la balance des blancs et quantité de réglages s'ajustent à l'écran de votre ordinateur.

Ce que je fais, c'est tout prendre en format nef (Nikon), éditer les photos avec Lightroom et, si nécessaire, les exporter en JPEG sur iPhoto (maintenant Photos) pour les transmettre par courriel.

Sachez que les fichiers Raw exportés sont accompagnés d'un autre fichier (XMP) qui contient les informations d'édition et autres métadonnées.

TIFF

Concurrent du Raw, le format TIFF (Tagged Image File Format) produit des fichiers plus lourds que le premier. Si bien qu'il est peu apprécié en photographie de tous les jours.

Son principal avantage est qu'il permet de nombreux types de compression avec ou sans perte de données et différents codages et espaces colorimétriques. Par contre il intègre comme le JPEG un post-traitement d'image qui ne facilite pas son édition à l'ordinateur.

On l'utilise plus souvent dans des applications d'imagerie industrielles, des numériseurs jusqu'aux imprimantes.

DNG

Similaire au Raw, le format DNG d'Adobe qui veut dire Digital Negative se veut un format ouvert concurrent des formats propriétaires Raw. Les données d'édition et métadonnées sont ici intégrées au fichier et non sur un fichier XMP distinct.

On parle souvent du DNG comme d'un format «négatif» ou d'archivage parce qu'il intègre justement ces données d'édition. C'est ce format qui est privilégié pour stocker à long terme des photos qui seront archivées et réutilisées dans le futur.

L'application gratuite Adobe DNG Converter permet de convertir par lots vos fichiers Raw et JPEG en DNG.

JPEG

Qui ne connaît pas le format JPEG (Joint Photographic Experts Group)? C'est encore le format par défaut de bien des photographes amateurs. S'il offre grâce à un algorithme de compression un format de fichier plus léger que les autres, son traitement d'image et sa transformation des couleurs exploitent certaines faiblesses de sensibilité de notre vision oculaire - notamment en chrominance (ou teinte d'une image).

En somme, plus la compression est forte, plus grande est la perte de qualité d'image. Et comme on l'a dit plus tôt, les caractéristiques de ce format restreignent les possibilités d'édition.

En d'autres mots, toujours utiliser ce format d'image avec la compression la plus faible dans les réglages de son appareil photo.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos