Bruno Guglielminetti

Bruno Guglielminetti

Bruno suit la techno de près depuis plus de 22 ans, une riche carrière durant laquelle il a occupé les postes de directeur, réalisateur, spécialiste des nouvelles technologies, conseiller, auteur et chroniqueur à Radio-Canada, La Presse puis Le Devoir. Plusieurs prix ont d’ailleurs souligné ses talents de communicateurs.
Bruno Guglielminetti
Canoë

Facebook, une fonction à la fois...

Facebook, une fonction à la fois...

Photo AFP

Bruno Guglielminetti

Vous avez peut-être vu passer l’info ce matin, Facebook vient de déposer une demande de brevet pour ajouter une fonction de covoiturage à même ses pages événements.  

La demande de brevet en elle-même est intéressante, car Facebook aurait pu tout simplement ajouter la fonction sans demander de brevet. Après tout, les pages événements, que les usagers créent pour un événement, font partie prenante de son environnement, de son écosystème.

Il faut donc y voir quelque chose de plus. Si aujourd’hui, Facebook veut offrir aux gens qui vont dans un même événement la chance de partager le transport pour se rendre, qu’est-ce qui empêchera Facebook d’utiliser cette même fonction pour faciliter la vie de ses utilisateurs à commander tel ou tel service de transport commercial dans le futur. Et ça, selon sa localisation. En prenant au passage un pourcentage ou en négociant une entente-cadre.

Depuis décembre dernier, si vous utilisez son service de messagerie Messenger aux États-Unis, il vous est possible de cliquer sur un bouton dans l’interface de Messenger pour aller rejoindre la personne avec qui vous échanger ou vous rendre à une autre destination. Tout ça dans l’environnement de Facebook, sans devoir ouvrir une nouvelle application.

Avec l’énorme taux de pénétration dans la population — seulement au Québec Facebook dit atteindre 4,8 millions de personnes — le réseau social américain se positionne comme le joueur incontournable pour faciliter l’expérience de transport et le lien entre le client et son chauffeur.

Qui sera plus rapide à profiter de cette nouvelle fonction? Les Uber de ce monde ou les compagnies de taxis traditionnelles? En attendant, par le simple ajout de cette fonction, Facebook peut faire beaucoup plus pour la promotion du covoiturage que toutes les grandes campagnes de sensibilisation que les gouvernements ont mises en place au fil des ans.

Pourquoi? Parce que Facebook simplifie la chose. Il met en lien des gens qui ont des affinités en commun et qui vont au même moment, au même endroit. Alors aujourd’hui, ce sera pour aller voir un spectacle, un festival. Mais demain, ça pourrait être pour organiser du covoiturage pour aller vers des destinations vacances… Pour un weekend ou pour plus longtemps…

Avec cette nouvelle fonction, Facebook confirme qu’elle travaille jour après jour, fonctionnalité par fonctionnalité à s’ancrer dans nos vies, à devenir indispensable à notre quotidien. Ils sont très forts!



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos