Alain McKenna
Canoë

La rivalité entre Apple et Google tient-elle la route?

Alain McKenna

Apple et Google se livrent une lutte à finir dans plusieurs créneaux informatiques. Avec les systèmes CarPlay et Android Auto, voilà qu'ils s'immiscent jusque dans la voiture. Lequel va emporter ce nouveau duel? On compare les deux systèmes.

CarPlay vs Android Auto : les forces en présence

D'abord, CarPlay d'Apple est compatible avec tous les iPhone équipés du système iOS 7.1 ou plus récent, donc à partir du iPhone 5 et les suivants (5S, 6, 6S). Du côté d'Android Auto, tous les téléphones dont la version du logiciel Android est Android 5.0 « Lollipop » sont compatibles. Dans son cas, il faut télécharger l'application sur le Play Store de Google, après quoi ça fonctionne pas mal de la même façon que CarPlay.

Au total, une vingtaine de marques d'autos sont compatibles avec CarPlay. Ils sont aussi à peu près 20 à offrir Android Auto, donc ne vous étonnez pas si le modèle 2016 que vous aimeriez acheter est compatible, à la fois, avec les deux systèmes.

Comment ça marche?

Certains véhicules n'offrent qu'un seul des deux systèmes. Par exemple, la Cadillac ATS 2016 qu'on a pour démonstration vidéo n'offre que CarPlay. Pour l'activer, on branche son téléphone à un port USB de la voiture, et on « clique » sur l'icône CarPlay sur l'écran tactile du tableau de bord de la voiture.

D'autres véhicules (un bon nombre) intègrent à la fois CarPlay et Android Auto, donc peu importe votre téléphone intelligent, s'il est assez récent, il pourra se connecter à votre voiture de cette façon.

Chez GM, où on peut aussi créer un réseau WiFi dans son auto, CarPlay fonctionne aussi par WiFi, mais c'est assez exclusif, pour le moment. Peu importe, en activant CarPlay, ce sont les applications de votre téléphone qui apparaissent à l'écran de la sono de votre auto, mais pas toutes : seulement celles conçues pour fonctionner en voiture.

Ça comprend donc la téléphonie, la navigation, différents services musicaux et de livres audio, et la messagerie texte, par commande vocale.

Siri superstar

Parlant de commande vocale, c'est Siri, le fameux assistant vocal d'Apple, avec lequel on interagit. Et c'est probablement la plus grande qualité de CarPlay (bien plus qu'Android Auto et les commandes vocales par défaut des fabricants d'automobiles), parce que Siri fonctionne étonnamment bien en français québécois.

On n'a qu'à réveiller Siri en lui disant « Dis Siri », puis passer notre commande. On peut lui demander de «jouer une toune des Beatles», le «score au hockey», et ainsi de suite.

On peut faire la même chose pour la navigation. « Dis Siri, conduis-moi à la maison », ou au bureau, ou ailleurs, et l'application « Plans » prend la relève. Depuis son lancement, « Plans » c'est beaucoup améliorée côté précision des adresses et du trajet, mais si vous avez le choix, Android Auto avec Google Maps est pas mal plus recommandable.

Google Maps calcule très précisément le temps de trajet en tenant compte, étonnamment fidèlement, des délais causés par des bouchons de circulation, les accidents et les autres imprévus.

Mais Android Auto n'a pas une reconnaissance vocale aussi agréable à utiliser que Siri, qui est super naturelle, dans le contexte d'une automobile. Siri existe aussi sur iPhone, et on va bientôt parler à son téléviseur si on a un Apple TV, mais dans ces deux cas-là, on a toujours l'air un peu fou.

Dans une auto, c'est plus intime, et ça marche : on le sait, quand on conduit, l'important est de garder les yeux sur la route et les mains sur le volant. Pouvoir commander sa radio avec la voix, c'est un gros plus.

CarPlay et Android Auto, lequel est le meilleur?

Pour le moment, si vous hésitez entre CarPlay et Android Auto, dites-vous ceci : CarPlay, sa force, c'est la commande vocale. Android Auto, c'est Google Maps.

Pour tout le reste, c'est assez similaire, et c'est plutôt limité : il est possible pour les développeurs de créer des applications pour ces deux systèmes, mais on en compte encore très peu. À part Spotify, qui de toute façon se trouve tant sur iPhone que sur Android, il n'y a rien pour démarquer un système par rapport à l'autre.

En tout cas, il est encore tôt pour décider d'acheter un téléphone intelligent en fonction d'un ou l'autre de ces systèmes pour l'auto. Et à l'inverse, je ne baserais pas mon choix entre deux autos sur ce seul critère d'achat... Parce que de toute façon, ce qu'on fait avec CarPlay ou Android Auto peut être fait, en gros, en jumelant son téléphone à sa voiture par Bluetooth.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Lutte à finir entre Apple et Google jusque dans l'auto

Voir en plein écran

Vidéos

Photos