Pierre Durocher
Journal de Montréal

Wimbledon: Raonic perd et se blesse...encore une fois

Wimbledon: Raonic perd et se blesse...encore une fois

Milos Raonic Photo AFP

Pierre Durocher

WIMBLEDON - Milos Raonic a perdu mercredi un duel de grenadiers face à John Isner en quart de finale à Wimbledon, même si l'Ontarien a dominé 31 à 25 au chapitre des as enregistrés.

Diminué par une blessure qui a nécessité l'intervention du soigneur pour lui appliquer un bandage à la cuisse droite avec un pointage de 6-5 en sa faveur à la manche initiale, Raonic, après avoir gagné cette manche 7-6 (5), a vu son rival américain remporter les trois suivantes, 7-6 (7), 6-4 et 6-3.

Raonic a commis six doubles fautes et il a vu Isner briser trois fois son service.

«Cette blessure à la cuisse, qui me laisse croire qu'il s'agit d'une déchirure dans le muscle, m'a surtout nui lorsque j'effectuais mes services, soit au moment où je me penchais pour effectuer le transfert de poids, a expliqué un Raonic dépité en conférence de presse. J'ai néanmoins gagné le premier set, mais par la suite, je n'ai pas su protéger mon service dans la quatrième manche et la victoire m'a glissé entre les doigts à ce moment-là.

«Je savais que ça allait être un affrontement très serré contre John Isner. Ses services ont été très efficaces et je ne m'attendais à rien de moins de sa part.»

Les blessures continuent donc de faire mal à Raonic, lui qui a dû s'absenter du tournoi de Roland-Garros en raison d'un malaise à un genou avant de subir une blessure aux muscles pectoraux il y a deux semaines.

Raonic n'était pas en mesure de dire jusqu'à quel point cette blessure à la cuisse est sérieuse. Il s'est limité à dire que le prochain tournoi à son calendrier est celui de la coupe Rogers au début du mois d'août à Toronto.

Devant une maigre foule

Raonic a commis 18 fautes directes au cours de ce match qui a été présenté en début de soirée sur le court numéro 1, dont les gradins étaient à moitié vides, une fois que le marathon entre Roger Federer et Kevin Anderson eut été complété.

Une autre raison pour expliquer cette faible assistance est le fait que le match Raonic-Isner se soit amorcé peu de temps avant le début de la rencontre de demi-finale de la Coupe du monde de soccer entre l'Angleterre et la Croatie.

Disons que les Anglais avaient autre chose de plus important à faire que de regarder un duel de gros serveurs!

D'ailleurs, Goran Ivanisevic, l'entraîneur de Raonic, n'est pas demeuré longtemps sur place après le match, tenant à aller voir comment l'équipe de son pays se tirait d'affaire contre les Anglais. Il souhaitait une victoire des Croates afin de clouer le bec aux partisans de l'équipe anglaise, qu'il trouve trop arrogants.

Une première pour Isner

C'est la première fois que John Isner se rend aussi loin dans un tournoi du Grand chelem et il était fou de joie.

«Je joue le meilleur tennis de ma carrière à l'âge de 33 ans, a raconté l'athlète au physique d'un joueur de basketball avec ses six pieds et 10 pouces. J'ai travaillé très fort pour me retrouver là, ayant appris à rester calme dans les situations critiques»

Isner affrontera en demi-finale son ami Kevin Anderson, qu'il a vaincu huit fois en 11 affrontements.

«Il vient de réaliser l'exploit de battre Roger Federer dans son château fort et je m'attends à un match difficile», a conclu ce partisan des Stars de Dallas, qui connaît bien l'attaquant Antoine Roussel.

Victoire difficile de Nadal

Pendant que Raonic et Isner s'affrontaient sur le court numéro 1, Rafael Nadal et Juan Martin del Potro se livraient un duel passionnant sur le court central, où il y avait une belle foule.

Nadal a dû trimer dur pendant quatre heures et 48 minutes pour l'emporter 7-5, 6-7 (7), 4-6, 6-4 et 6-4. Il atteint la demi-finale à Wimbledon pour la première fois depuis 2011.

On aura donc droit à un intéressant affrontement entre Nadal et Novak Djokovic vendredi en demi-finale.

Le Serbe a vaincu le Japonais Kei Nishikori en des manches de 6-3, 3-6, 6-2 et 6-2 sur le court central.

«Je suis très satisfait du niveau de mon jeu sur le gazon, a dit Djokovic. J'étais heureux d'avoir pu affronter Nishikori dans le premier match sur le court central. Ça aide toujours de savoir à quelle heure on va jouer...»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos