Agence QMI

Maria Sharapova a échoué à un test antidopage

Dernière mise à jour: 07-03-2016 | 22h06

La joueuse de tennis Maria Sharapova a annoncé lundi qu'elle avait échoué à un test antidopage durant les récents Internationaux d'Australie.

Par conséquent, elle a été suspendue de façon provisoire par la WTA. La sanction entrera en vigueur samedi.

Les résultats des examens ont montré la présence de meldonium dans son organisme. La Russe de 28 ans a par ailleurs précisé qu'elle consomme ce produit depuis 2006. Celui-ci est toutefois banni par l'Agence mondiale antidopage depuis le début de la présente année.

La principale intéressée a ajouté que cette substance avait été prescrite par son médecin pour combler une carence en magnésium.

«J'assume l'entière responsabilité de tout cela, a-t-elle déclaré en conférence de presse. J'ai commis une grosse erreur, j'ai laissé tomber mes partisans et mon sport.»

Septième raquette mondiale, Sharapova n'a pas disputé un match au sein du circuit de la WTA depuis son élimination en quart de finale aux mains de l'Américaine Serena Williams à Melbourne. La première joueuse de la planète l'avait sèchement battue 6-4 et 6-1.

«Je ne veux pas mettre fin à ma carrière de cette façon, a-t-elle ajouté, tout en étant consciente de la suspension qu'elle devra purger. Je sais que plusieurs d'entre vous croyaient que j'allais me retirer, mais si je dois annoncer ma retraite, ce ne sera pas dans cet hôtel de Los Angeles sur ce tapis franchement affreux!»

Ayant signé un contrat de publicité de 70 millions $ avec la compagnie Nike en 2010, l'Européenne avait déclaré forfait pour le tournoi d'Indian Wells, en Californie, évoquant une blessure à l'avant-bras.

Plus tôt dans la journée, une autre athlète de la Russie a été prise en défaut. La patineuse artistique Ekaterina Bobrova a également eu recours à ce médicament servant à traiter les patients aux prises avec des problèmes d'angine ou encore, ceux ayant subi un infarctus du myocarde. Cependant, il comprend également des vertus énergétiques pouvant accélérer le métabolisme.

Nike abandonne Maria

À la suite de l'aveu de Sharapova, la compagnie Nike a choisi de mettre sur la glace son partenariat avec la grande Russe.

«Nous sommes attristés et surpris d'apprendre cette nouvelle au sujet de Maria Sharapova, peut-on lire dans un communiqué. Nous avons décidé de suspendre nos relations avec Maria pendant la durée de l'enquête. Nous allons continuer de suivre avec intérêt la situation.»

En 2010, la vedette du tennis avait signé une entente d'une valeur de 70 millions $ avec Nike.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Les aveux de Maria Sharapova

Voir en plein écran

Vidéos

Photos