Agence QMI

Eugenie Bouchard s'incline en finale

Dernière mise à jour: 06-03-2016 | 18h10

Malgré l'amertume d'une défaite qu'elle ne méritait pas nécessairement dimanche, la Québécoise Eugenie Bouchard a réitéré son message aux autres joueuses du circuit de la WTA: elle est bel et bien de retour, prête à lutter avec les meilleures au monde.

D'ailleurs, il s'en est fallu de peu pour que la 52e raquette mondiale ajoute un deuxième titre à son palmarès, elle qui n'a pas décroché de titre depuis celui acquis à Nuremberg en 2014. Lors de la finale disputée à Kuala Lumpur, en Malaisie, elle avait l'Ukrainienne Elina Svitolina dans les câbles, mais celle-ci s'est ressaisie pour se sauver avec un gain de 6-7 (5), 6-4 et 7-5, au terme d'un duel d'un peu moins de trois heures.

Toutefois, ce n'est pas tant la deuxième favorite de la compétition - qui a obtenu son premier sacre de la saison - que la pluie qui a volé la vedette. En effet, le match a été interrompu à quatre reprises et quand Bouchard a expédié son coup trop profondément à l'échange ultime, il était environ minuit (heure locale).

«La journée a été longue! La première manche a été ardue et elle jouait très bien, a déclaré sur le site de la WTA la gagnante à propos de sa rivale. Je menais 5-3 et ce fut décevant d'échapper ce set après une dure bataille. Et après quelques délais, il y a eu des hauts et des bas.»

Une remontée payante

Ces nombreux arrêts ont d'ailleurs brisé le rythme des deux athlètes et particulièrement la jeune femme de Westmount, qui menait 4-2 lors de la deuxième manche. Elle a cependant concédé quatre jeux consécutifs, ce qui a ramené son adversaire dans le match.

«Durant le match, j'ai tenté de modifier mon plan. Quand je ne gagne pas, pourquoi devrais-je essayer la même chose?», a admis l'Européenne.

Aussi, ce ne sont pas les occasions d'en finir qui ont manqué pour «Genie», qui revendique une fiche de 13-5 cette année. Au troisième set, elle a réalisé le bris pour faire 5-4 et avoir l'opportunité de servir pour la rencontre. Néanmoins, la 19e joueuse de la WTA a répliqué en la blanchissant sur son service.

Puis, après avoir bousillé une chance de bris au 11e jeu, Bouchard a de nouveau plié au service.

«J'aimerais remercier "Genie" pour cette excellente finale. Ce fut une rencontre difficile.»

Un peu de statistiques

Svitolina a commis cinq doubles fautes, comparativement à une seule pour la Canadienne, qui a réussi deux as. Bouchard a conservé un pourcentage de réussite de 61 % sur son premier service, capitalisant sur la moitié de ses 14 occasions de briser. À l'opposé, l'Ukrainienne a pris son service quatre fois en neuf tentatives.

Svitolina a dominé 119-109 au chapitre des points remportés.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos