Richard Boutin
Agence QMI

Un nouvel entraîneur pour Aleksandra Wozniak

Richard Boutin

QUÉBEC - Sans entraîneur depuis son opération à une épaule, la Québécoise Aleksandra Wozniak s'est tournée vers Pierre-Luc Tessier dans son objectif de renouer avec son meilleur niveau.

Les deux ont travaillé ensemble pour la première fois en décembre pendant un camp en Floride, et Tessier a aussi accompagné Wozniak au pays des kangourous en janvier, où elle a été éliminée au premier tour des qualifications de l'Open d'Australie.

«C'était un essai et tout s'est bien passé, a raconté Wozniak, qui pointe au 803e rang du classement de la WTA. Je travaillais à la maison avec mon père et je voulais attendre que ma blessure guérisse avant de me dénicher un entraîneur. Je m'entendais bien avec Nathalie Tauziat, mais elle avait besoin de travailler et je ne savais pas ce que l'avenir me réservait.»

Bonne chimie

Tennis Canada a retenu les services de Tauziat pour veiller au développement de Bianca Andreescu, qui était la première favorite à l'Open d'Australie chez les juniors avant de se retirer en raison d'une fracture de stress à un pied.

Présente à Québec pour la Coupe Fed cette semaine, Wozniak attendait de connaître les disponibilités de Tessier avant d'officialiser leur union, mais le principal intéressé estime qu'il sera en mesure de concilier son travail comme directeur général de la Coupe Banque Nationale et celui d'entraîneur.

«Il y a une période dans l'année (juillet à septembre) où je suis beaucoup plus occupé à Québec, mais je ne prévois pas de problème, a souligné Tessier, que nous avons joint en Floride, où il est actuellement en vacances. Avec les technologies, je peux travailler partout dans le monde.»

«Au départ, en décembre, je voulais simplement aider Aleksandra, mais la chimie s'est installée rapidement et ça va super bien. Parce qu'elle revient au jeu après une longue absence, Aleksandra a besoin de disputer beaucoup de parties et on verra dans deux ou trois mois où elle est rendue.»

Après la Coupe Fed, Wozniak s'envolera vers Surprise en Arizona, où l'attend un tournoi Challenger. Tessier ira la rejoindre.

Entraîneur de Stéphanie Dubois pendant plusieurs années, Tessier est heureux de renouer avec le circuit international.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos