Agence QMI
Agence QMI

Melbourne: Eugenie Bouchard trime dur, mais s'incline

Eugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie

Voir en plein écran

Agence QMI

Dernière mise à jour: 20-01-2016 | 10h56

Le pointage semble raconter une autre histoire, mais Eugenie Bouchard a livré une belle bataille à la quatrième joueuse mondiale, Agnieszka Radwanska, dans la nuit de mardi à mercredi au deuxième tour des Internationaux de tennis d'Australie, disputés à Melbourne.

Au final, un manque de constance et quelques erreurs inopportunes lui ont coûté ses chances de victoire, et la Québécoise s'est inclinée 6-4 et 6-2 en 1 h 23 min.

«J'étais prête à 100 % pour ce match. Je savais que ce ne serait pas facile, elle est très dangereuse», a louangé la Polonaise, dont les propos ont été repris par le site du tournoi.

«Mais je crois que je faisais tout bien aujourd'hui [mercredi, heure de Melbourne]. C'est pourquoi j'ai remporté cette rencontre en deux manches. Je n'ai vraiment pas un tableau difficile.»

De l'aveu même de la quatrième tête de série, «Genie» a amorcé le match en force. Radwanska a parfois semblé déstabilisée par les attaques répétées de la Montréalaise. Mais la Polonaise est en grande forme dernièrement, elle qui a remporté les trois derniers tournois auxquels elle a pris part.

La joueuse de 25 ans a donc fini par faire tourner le vent en sa faveur, notamment en raison des 23 fautes directes qu'a commises Bouchard à la manche initiale.

«Elle a très bien commencé, a reconnu Radwanska. Elle frappait très bien la balle. Je pense que j'ai seulement été plus constante. Je servais très bien. Je me suis concentrée là-dessus et je pense que ç'a m'a aidée.»

Au final, Bouchard a commis 37 fautes directes, mais a réussi 25 coups gagnants. En comparaison, Radwanska a été coupable de 12 erreurs non provoquées, contre neuf frappes gagnantes.

«Je me sentais correcte, mais j'ai ressenti à quel point c'était dur physiquement. [Radwanska] ne vous donne aucun point, alors je devais travailler fort chaque fois», a analysé Bouchard, citée par le site de Tennis Canada.

«C'est le plus gros match que j'ai disputé depuis longtemps et de loin l'adversaire la plus dure depuis mon retour de blessure, alors c'était un grand test», a-t-elle ajouté.

Chute au classement

Quart de finaliste à Melbourne l'an dernier, Bouchard chutera entre le 50e et le 60e rang au terme du tournoi, elle qui pointait depuis lundi au 37e échelon.

Mais malgré cette sortie au deuxième tour, la raquette de 21 ans montre de belles choses en début d'année. Avant cette belle bagarre avec Radwanska, elle avait atteint les quarts au tournoi de Shenzhen et la finale à celui de Hobart.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos