Aleksandra Wozniak tombe au premier tour


Gilles Moffet

QUÉBEC - La Québécoise Aleksandra Wozniak s'est bien battue contre la Française Caroline Garcia, 19 ans, mais elle s'est inclinée en deux manches de 6-3 et 6-4, au premier tour du Challenge de Québec, lundi.

Garcia a démontré pourquoi elle ne cesse de grimper au classement de la WTA, combinant vitesse, puissance et agilité.

Le scénario aurait pu être différent si le service de Wozniak avait été au rendez-vous en début de match. Cependant, ce ne fut pas le cas. La Blainvilloise a perdu ses deux premiers jeux au service après avoir raté deux balles de bris dans le jeu initial.

Aussi sur Canoe.ca
Aussi sur Canoe.ca:
Nadal triomphe à New York

Bouchard en confiance

Sur Le Journal de Montréal:
McHale intraitable

À 0-2, elle a même commis quatre doubles fautes pour éventuellement se retrouver à 0-5.

«Je suis devenue la reine des doubles fautes depuis mon retour au jeu, a dit Wozniak en trouvant le moyen de sourire. Je n'avais jamais eu de problème avec ça auparavant.»

À son quatrième match depuis son retour à la compétition, Wozniak n'est pas encore tout à fait à l'aise. Elle a ajouté que son lancer de balle était trop éparpillé et manquait de constance.

«Ce n'est pas facile de faire un retour au jeu et quand je débute un match, je cherche mes repères et mes sensations. Il y a eu beaucoup de points serrés et j'aurais aimé prendre du rythme, mais malheureusement, je n'ai pas réussi à me rendre au troisième set

Il faut dire que le service de Garcia n'était pas commode, tant en première balle qu'en seconde.

«Elle servait très bien, a admis Wozniak. Elle servait des balles à 190 km/h et elle donnait des effets kick, comme le font les Françaises et les Espagnoles.»

À partir de 5-0, le duel fut partagé, la favorite locale gagnant les trois jeux suivants.

Le point tournant est survenu lors de la deuxième manche lorsque Wozniak menait 3-2 au service. Ce fut la partie la plus longue de l'affrontement, mais la Québécoise n'a pu confirmer le bris qu'elle venait de réaliser et s'est retrouvée à 3-3 plutôt que 4-2. Garcia a brisé à nouveau le service de son adversaire à 4-4 et servi pour le match.

Au deuxième tour, Garcia retrouvera l'Américaine Christina McHale, tombeuse de l'ex-championne du Challenge Bell (2010), l'Autrichienne Tamira Paszek, 6-2 et 6-1.

Direction Asie

Après plusieurs mois d'absence, Wozniak refait sa confiance tranquillement et c'est en Asie qu'elle poursuivra sa progression au cours des prochaines semaines, puisqu'elle a choisi de ne pas jouer le double à Québec.

Quant à Garcia, elle a bien géré la situation malgré la ténacité de sa rivale et la foule partisane.

«Ce n'est jamais facile de se retrouver contre une joueuse locale et c'est un peu comme moi quand je suis en France; la foule est derrière moi. Je savais que c'était une bonne joueuse. Elle revient d'une blessure et à 5-0, elle s'est rebellée et elle est revenue dans le match, mais j'ai gagné le premier set, ce qui était important. Le deuxième fut plus serré, mais j'ai tenu le coup.»

Bouchard jouera mercredi

La Québécoise Eugenie Bouchard devait jouer mardi soir contre la Suédoise Sofia Arvidsson, mais la rencontre a été reportée au lendemain pour des «raisons médicales».

La Lavalloise Stéphanie Dubois et Bethanie Mattek-Sands, des États-Unis, ouvriront donc le bal mardi soir, dans ce qui devrait être un match spectaculaire. L'Américaine Melanie Oudin et la Française Kristina Mladenovic suivront sur le court central Bell.


Vidéos

Photos