Dave Lévesque
Journal de Montréal

La première manche à l'impact

Victoire de 1 à 0 sur Vancouver au Championnat canadien - La première manche à l'impact

Alejandro Silva est félicité par Ken Krolicki (13) après avoir marqué, à la 58e minute.Photo USA TODAY Sports

Dave Lévesque

L'Impact a pris le haut du pavé dans le match aller de la demi-finale du Championnat canadien en battant les Whitecaps de Vancouver 1 à 0 sur un but d'Alejandro Silva devant une foule très active d'un peu plus de 13 000 spectateurs au stade Saputo mercredi soir.

Le Bleu-blanc-noir, qui prend jeudi la direction de Portland avant de poursuivre vers Vancouver pour le match retour mercredi prochain, a ainsi remporté une sixième victoire de suite à domicile, toutes compétitions confondues.

Le jeu blanc est allé à la fiche de Clément Diop, qui a fait le boulot à son tout premier départ avec l'Impact.

« On aurait bien aimé pousser pour mettre ce deuxième but, on sait que ça sera difficile là-bas, mais on s'est mis dans une position favorable », a commenté Rémi Garde.

Dominant

Solide en première demie, l'Impact a tout simplement été dominant au retour de la pause.

Après avoir insisté plusieurs fois, le Bleu-blanc-noir a réussi à faire bouger les cordages sur une frappe croisée d'Alejandro Silva à la 58e minute grâce à Saphir Taïder, qui lui avait mis le ballon sur le pied gauche.

Silva a d'ailleurs disputé un fort match en donnant de la difficulté aux Whitecaps avec sa grande vitesse. Il doit seulement mieux jauger quand il doit prendre un tir parce qu'il a plus souvent le réflexe de passer.

Les hommes de Rémi Garde se sont donné toutes sortes de chances d'augmenter la marque, sans y parvenir.

Jackson malchanceux

Ce n'est pas faute d'avoir eu des occasions de marquer si l'Impact est rentré au vestiaire sur une égalité de 0 à 0 après 45 minutes.

Anthony Jackson-Hamel s'est montré assez remuant pour déranger Stefan Marinovic. L'attaquant bleu-blanc-noir s'est d'abord détaché pour décocher un tir qui est allé se poser loin derrière la cloche derrière le filet adverse.

Il a ensuite frappé le ballon à bout portant, qui s'est arrêté au pied du poteau gauche. Il a revécu la même situation en heurtant la barre transversale en seconde demie. Le Québécois a fait ce qu'il fallait, il lui manquait seulement la petite touche de finition.

Le pauvre a finalement trouvé le fond du filet à la 70e minute, mais un hors-jeu est venu annuler sa réussite et sa soirée de travail s'est terminée ainsi alors qu'Ignacio Piatti est venu en relève.

« Il n'a pas été chanceux parce qu'il aurait pu marquer deux buts, a noté Garde. Il a fait de son mieux, il a participé à l'effort collectif et je crois que c'est différent que ce à quoi il était habitué.

« Il est maintenant plus impliqué dans le jeu défensif et je suis content de voir ça. »

Petrasso blessé

Le match de Michael Petrasso s'est terminé prématurément quand il s'est blessé à la tête à la 36e minute.

C'est Jukka Raitala qui est monté au jeu à sa place, de sorte que le Finlandais a désormais occupé tous les postes défensifs, ayant également évolué à gauche et au centre. Un véritable couteau suisse de la défense.

Il y a aussi eu un baptême du soccer professionnel quand Mathieu Choinière est entré dans le match pour remplacer Saphir Taïder à la 86e minute.

Le milieu de terrain âgé de 19 ans et originaire de la région de Saint-Jean-sur-Richelieu avait signé son premier contrat professionnel avec le club la veille.

Choinière a ainsi rejoint son frère, David, lui aussi membre de la première équipe de l'Impact.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos