Dave Lévesque
Journal de Montréal

Explosion offensive L'instinct du tueur

L'Impact s'approche à trois points des Red Bulls - Explosion offensive L'instinct du tueur

Photo Agence QMI, Dominic Chan

Dave Lévesque

TORONTO | L'Impact n'est pas mort. En remportant une victoire inattendue de 5 à 3 sur le Toronto FC au BMO Field, hier soir, le XI montréalais a gardé en vie ses espoirs de se tailler une place en séries en plus de mettre un terme à une séquence de quatre défaites.

L'Impact a frappé vite et fort en marquant trois buts en moins de 15 minutes pour prendre une avance de 3 à 0 à la 24e minute de jeu.

Ignacio Piatti et Anthony Jackson-Hamel ont eu leur gros mot à dire dans cette victoire surprise et inespérée en récoltant deux buts et une passe chacun. Piatti et Jackson ont mis fin à une disette de trois matchs, le premier portant son total de buts à 17 et le second à 9.

On ne sait pas si c'est la sortie du président Joey Saputo ou encore la visite dans le vestiaire de Nick De Santis le week-end dernier, mais le Bleu-blanc-noir a enfin joué comme une équipe qui se bat pour sa survie en gardant les choses simples et en étant efficace en phase offensive.

Relance

Mauro Biello espère qu'une telle victoire permettra à son équipe de se relancer pour les cinq derniers matchs de la saison.

« Si on est capable de battre la meilleure défense dans la ligue, il faut aller chercher les autres équipes.

« C'est énorme après les dernières semaines qui ont été difficiles. Les gars ont rebondi en jouant intensément et avec confiance. »

Dans son discours d'avant-match, Biello a dit à ses joueurs de se laisser aller et de se concentrer sur leur grand rival.

« Je leur ai dit qu'il fallait oublier le classement et les autres distractions. C'était un match contre Toronto et c'était important d'aller chercher cette victoire. »

Espoir

Ce gain est d'autant plus surprenant qu'il a mis fin à une série de 11 matchs sans revers pour Toronto, qui n'avait accordé que 8 buts en 14 rencontres à domicile avant cette débâcle.

Il s'agit seulement d'une seconde victoire à vie pour l'Impact au BMO Field. Le TFC a ainsi encaissé une toute première défaite à domicile en 15 rencontres cette saison.

Cela dit, Toronto était privé de ses joueurs désignés, Sebastian Giovinco et Jozy Altidore étant blessés, et Victor Vazquez ayant amorcé le match sur le banc en raison de la fièvre.

L'Impact se trouve désormais à trois points des Red Bulls de New York, qui détiennent la sixième place dans l'Association Est avec 42 points.

Coup de chance

La déferlante offensive de l'Impact s'est amorcée par un coup de pot, ou plutôt un coup de popotin, à la 10e minute.

Trop empressé de remettre le ballon en jeu, le gardien Alex Bono a tiré directement sur le bas du dos de Nacho Piatti, qui venait de lui tourner le dos, et le ballon a rebondi au fond du filet.

Marco Donadel, dont la titularisation soulevait des doutes, les a dissipés en décochant une bombe pour battre Bono seulement deux minutes plus tard avec son second de l'année.

Jackson-Hamel s'est assuré que Toronto ne reviendrait pas dans le match avec un doublé en l'espace de quatre minutes, tôt en seconde demie.

Tosaint Ricketts a relancé le débat avec deux buts en deux minutes dans les 15 dernières minutes de la rencontre. Jonathan Osorio a marqué l'autre but des locaux.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos