Dave Lévesque
Journal de Montréal

Quatre de suite Confiance dans le tapis

L'Impact monte au-dessus de la ligne rouge - Quatre de suite Confiance dans le tapis

Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Dave Lévesque

Le spectacle Ignacio Piatti s'est poursuivi au stade Saputo, samedi, l'Argentin inscrivant un second doublé en autant de matchs pour mener l'Impact à une victoire de 3 à 1 sur le Real Salt Lake, un quatrième triomphe de suite qui place l'équipe dans les séries.

Piatti a marqué ses deux buts en première demie sur la complicité d'Anthony Jackson-Hamel, qui a disputé un excellent match lui aussi.

Ne voulant pas être en reste, l'attaquant de Limoilou a inscrit son septième de la saison au retour de la pause (47e minute) sur une passe soignée de Louis Béland-Goyette.

Piatti a donc ajouté deux arguments de plus dans ses négociations contractuelles avec l'Impact, avec ses 13e et 14e buts de la saison, lui qui a marqué six fois en plus d'ajouter une passe décisive à ses quatre dernières rencontres.

Mauro Biello a encensé ses deux joueurs après le match.

« Nacho est phénoménal, il est capable de déséquilibrer, compter des buts et attirer l'attention. Il veut gagner.

« Jackson joue bien, il fait son travail, il a créé des buts, en plus d'en marquer un. J'ai un attaquant qui est capable de compter du banc ou de commencer des matchs. Ça me donne beaucoup d'options. »

Ça faisait longtemps

Cette victoire, une quatrième de suite, a permis à l'Impact de monter au-dessus de la ligne rouge pour la première fois de la saison, au grand plaisir des 19 541 partisans entassés dans le stade.

Avec 36 points, le Bleu-blanc-noir a ravi le sixième rang à l'Atlanta United FC (35 points), qui a toutefois deux matchs en main sur les Montréalais.

Il a également rejoint le Crew de Columbus, qui a aussi 36 points, mais qui occupe le cinquième rang avec une victoire de plus que l'Impact.

Le Crew a cependant disputé deux matchs de plus.

« Ça fait du bien d'être au-dessus de la ligne. L'équipe a un bon rythme et elle est en croissance », a reconnu Biello.

Ça faisait belle lurette que l'Impact n'avait pas collé quatre victoires consécutives.

Il a réussi l'exploit pour la dernière fois lors des quatre premières rencontres de la saison 2013. C'est aussi la première fois de l'histoire du club qu'il inscrit trois buts dans trois matchs consécutifs dans la MLS.

Une fiesta

La fiesta Piatti s'est amorcée dès les premières minutes, l'Argentin s'étant mis à tourner dangereusement autour du filet de Nick Rimando avec Anthony Jackson-Hamel, Blerim Dzemaili et Michael Salazar.

Piatti a lancé Jackson sur une belle balle que le Québécois a touchée avec trop d'aplomb.

Qu'à cela ne tienne, trois minutes plus tard, Jackson est parti de loin pour venir gagner un duel de la poitrine devant Justen Glad, pour repérer Dzemaili dans son dos, et le Suisse a refilé à Nacho dans l'axe qui est allé battre Rimando d'une bonne frappe du pied droit à la 11e minute.

Les occasions se sont alors empilées pour l'Impact sans qu'il puisse en profiter.

« On a eu beaucoup de chances, on aurait pu marquer plus de deux buts en première demie », a admis Mauro Biello.

Buts rapides

Luis Silva a profité d'un ballon perdu dans la surface pour remettre les compteurs à égalité à la 26e.

Mais c'était sans compter sur Nacho, qui est un homme en mission. Jackson a très bien travaillé au point de pénalité, dos au but encore une fois, pour remettre à Nacho qui a parfaitement croisé son tir pour ne laisser aucune chance à Rimando à la 29e.

Evan Bush a également eu son mot à dire avant la fin de la demie en s'imposant devant un tir dévié de Luis Silva.

Bush a ajouté quelques bons arrêts en seconde demie pour donner un coup de main à ses coéquipiers. Le gardien a joué un de ses bons matchs de la saison.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos