Dave Lévesque
Journal de Montréal

Jackson-Hamel donne la victoire à l'Impact en toute fin de match

Jackson-Hamel donne la victoire à l'Impact en toute fin de match

Anthony Jackson-Hamel ( à droite ) a été chaleureusement félicité par ses coéquipiers de l'Impact après son but inscrit en fin de rencontre. Photo Agence QMI, Joël Lemay

Dave Lévesque

L'Impact n'a pas raté sa grande rentrée au stade Saputo en remportant sa première victoire de la saison au compte de 2 à 1 sur l'Atlanta United FC grâce à un but d'Anthony Jackson-Hamel en toute fin de match, samedi.

Le Bleu-blanc-noir attaquait à 11 con­tre 10 depuis le début de la seconde demie à la suite de l'expulsion de Leandro Gonzalez Pirez dans le temps ajouté de la première période, mais ne parvenait pas à briser la muraille d'Alex Kann.

Entré dans le match avec 10 minutes à jouer, Jackson a joué les héros en faisant dévier du talon un tir de Hernan ­Bernardello à la 93e minute. Le ballon a frappé l'intérieur du poteau gauche, ne laissant aucune chance à Kann et soulevant les 17 144 spectateurs présents en ce bel après-midi de printemps avec sa première réussite de la saison.

C'est un peu le monde à l'envers pour l'Impact, qui avait terminé trois de ses cinq premiers matchs avec un homme en moins en plus d'échapper deux avances dans le temps ajouté.

«J'ai appris que dans cette ligue, les choses s'égalisent pendant une saison», a souligné Mauro Biello.

Dominant

L'Impact a du même coup infligé un premier revers à l'étranger à Atlanta, un adversaire qui a été généralement dominé malgré de belles percées du jeune Miguel Almiron.

Les Montréalais ont décoché pas moins de 22 tirs, dont 5 cadrés.

«C'est une victoire qui fait du bien pour la confiance et pour le moral du groupe», a reconnu Biello.

«Je suis content qu'on commence à aller sur le bon chemin. Dès que nous atteindrons notre rythme, nous allons continuer de grimper au classement.»

Enfin un coup de chance

L'Impact a disputé une très bonne première demie dans l'ensemble, mais a tout de même encaissé en premier quand une perte du ballon a mené à une passe de Hector Villalba à Kenwyne Jones, qui s'était frayé un chemin entre Laurent Ciman et Hassoun Camara, beaucoup trop écartés.

Jones n'a eu aucun mal à inscrire son premier but dans la MLS à la 40e minute devant un Evan Bush laissé à lui-même.

Un peu malchanceux depuis le début de la saison, l'Impact a enfin eu un coup de chance en toute fin de première demie quand Matteo Mancosu a bien vendu l'obstruction de Leandro Gonzalez Pirez à son endroit.

L'Italien a soutiré un tir de pénalité généreux, alors que Pirez a reçu un carton rouge plutôt sévère.

Sur la dernière action de la demie, Ignacio Piatti a créé l'égalité 1 à 1 sur son deuxième but de la saison avec un tir bien placé sur la droite.

Bonnes attaques

Face à un adversaire dangereux, ­l'Impact a fait du bon travail en contre-attaque, surtout en partant de loin dans son territoire.

Le Bleu-blanc-noir a connu quelques belles séquences offensives grâce à Piatti qui a attaché quelques lacets autour des chevilles des défenseurs ­adverses.

Sur l'autre flanc, Dominic Oduro n'a pas connu un après-midi facile, étant souvent à côté du rythme et ratant quel­ques tirs qui auraient dû aboutir à ­l'intérieur du cadre.

Le Ghanéen va devoir retrouver sa cadence, sinon Mauro Biello pourrait bien donner une chance à Ballou Tabla à l'aile droite.

Autre blessure

La brigade défensive montréalaise est décidément malmenée en ce début de saison puisque Victor Cabrera est à son tour tombé au combat.

L'arrière argentin s'est blessé à la cheville sur un tacle sévère à l'endroit de Miguel Almiron.

Il est resté dans la rencontre quelques minutes avant d'abdiquer, cédant sa place à Chris Duvall, qui a pris le flanc droit alors que Hassoun Camara a glissé dans l'axe.

Cabrera, qui a reçu un carton jaune sur le tacle, a quitté le terrain avec l'aide d'un thérapeute.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos