Jean Decotte
AFP

Cristiano Ronaldo dépasse les 350 buts avec le Real Madrid

Cristiano Ronaldo dépasse les 350 buts avec le Real Madrid

Cristiano Ronaldo.Photo Gerard Julien / AFP

Jean Decotte

Cristiano Ronaldo, auteur d'un splendide quadruplé face au Celta Vigo, dans une victoire de 7-1, a redonné confiance au Real Madrid samedi pour la 28e journée du Championnat d'Espagne et permis à l'entraîneur merengue Zinédine Zidane de préparer au mieux le choc européen contre l'AS Rome mardi.

La main à l'oreille pour répondre aux quelques sifflets entendus au stade Santiago-Bernabeu, Ronaldo a allègrement fêté ces quatre buts, inscrits sur un tir limpide de 25 mètres (50e), un coup franc direct (58e), un plat du pied sur une offrande d'Isco (64e) et une tête sur corner (76e). Avec désormais 27 buts dans cette Liga, le Portugais dépasse au passage le Barcelonais Luis Suarez (25 buts) en tête du classement des buteurs.

«Cristiano est capable d'en mettre quatre et il y a peu de joueurs qui peuvent en dire autant, c'est pour ça qu'il est unique», s'est réjoui Zidane après la rencontre.

Pepe, de la tête sur corner (41e), et Jesé au bout d'un raid solitaire (77e) se sont joints à la fête, tandis que l'attaquant du Celta Iago Aspas a sauvé l'honneur d'un joli lob (62e). Et pour ne rien gâcher côté merengue, le Gallois Gareth Bale a aussi marqué (81e) pour son retour à la compétition après un mois et demi de blessure!

Au classement, le Real Madrid (3e, 60 pts) reste loin du FC Barcelone (1er, 69 pts), en déplacement dimanche à Eibar. La «Maison blanche» se rapproche néanmoins de la deuxième place, occupée par l'Atletico (2e, 61 pts), qui affronte Valence dimanche soir.

Autre bonne nouvelle pour le Real, Villarreal (4e, 53 pts) a chuté à domicile devant Las Palmas samedi (0-1), soit sa première défaite depuis trois mois en Liga, et se retrouve distancé dans la course au podium.

Mais comme l'avait reconnu Zidane après la défaite dans le derby contre l'«Atleti» (0-1) le week-end dernier, le Championnat d'Espagne ne semble désormais plus la priorité du Real, qui rêve d'un sacre en Ligue des champions pour sauver sa saison.

Le meilleur visage de Ronaldo

Au stade Bernabeu, l'essentiel pour l'équipe merengue était donc de reconquérir le public avant son huitième de finale retour de C1 contre l'AS Rome mardi à Madrid (victoire 2-0 à l'aller).

C'est chose faite! Et tout le mérite en revient à Ronaldo, qui a su hausser son niveau quand le Real, encore privé de plusieurs cadres (Modric, Kroos, Benzema) semblait trop timoré en première période malgré un but de Pepe sur corner (41e).

À 31 ans, «CR7» a rappelé au public merengue qu'il restait le patron du Real. Une semaine après avoir déclenché une vive polémique en critiquant le niveau de ses partenaires, le triple Ballon d'or a cette fois montré son meilleur visage.

Au passage, Ronaldo est entré un peu plus dans la légende du soccer espagnol en devenant après Lionel Messi le deuxième joueur de l'histoire à dépasser les 251 buts inscrits en Liga par le mythique attaquant basque Telmo Zarra. Avec 252 réalisations, «CR7» est désormais le deuxième meilleur buteur de l'histoire du Championnat d'Espagne derrière Messi (305 buts).

Bref, avec un Ronaldo retrouvé, le Real peut espérer briller en Ligue des champions, à commencer par mardi contre la Roma. «Je ne me fais pas de souci pour Cristiano, qui attend avec impatience ce rendez-vous», a prévenu Zinédine Zidane.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos