Sportcom
Agence QMI

Les Canadiennes seront à Rio

Les Canadiennes seront à Rio

Christine Sinclair.Photo Thomas B. Shea / USA Today / Reuters

Sportcom

Le Canada sera représenté dans le tournoi de soccer féminin lors des Jeux olympiques de Rio. En remportant leur match de demi-finale 3-1 face aux Costaricaines, vendredi soir, à Houston, le onze canadien accèdera à la finale des Qualifications olympiques de la CONCACAF et a du même coup mis la main sur un billet pour Rio.

«Depuis plusieurs semaines nous disons : ‘‘si nous allons à Rio...'' Enfin, nous pouvons dire que nous y allons! C'est un grand soulagement, mais il y a beaucoup d'excitation. Nous avons accompli ce que nous avions à faire», s'est réjoui la Québécoise Josée Bélanger.

C'est Christine Sinclair qui a ouvert la marque pour le Canada à la 17e minute de jeu sur une passe de Bélanger.

«Ça nous prenait un but. Quand j'ai vu l'occasion, j'ai tenté le coup, a raconté la Québécoise. Christine a pris une belle touche et n'a pas précipité son geste en prenant le temps de placer son ballon.»

En avance 1-0 au terme de la première demie, les Canadiennes ont guetté les ouvertures à leur retour sur le terrain pour les dernières 45 minutes de jeu. « Il n'y a jamais rien d'acquis dans un match. Il fallait être prudentes et rester calmes avec le ballon. Nous avons gardé un bon rythme. »

La patience de l'équipe canadienne a porté ses fruits puisqu'à la 52e minute, Christine Sinclair a percé une fois de plus la défensive costaricaine. «Il ne restait plus qu'à continuer ce que nous avions commencé, ne pas perdre le ballon trop facilement et prendre les meilleures décisions possible.»

Raquel Rodriguez Cedeño a redonné espoirs aux Costaricaines à la 73e minute en déjouant la gardienne albertaine Erin McLeod sur un coup de pied de réparation afin de porter la marque 2-1, mais la jeune Ontarienne Deanne Rose, âgée de 16 ans seulement, a à son tour frappé à la 86e, permettant aux Canadiennes de l'emporter 3-1.

«C'est intéressant de voir que les plus jeunes ont la confiance et connaissent leur rôle et leurs forces. Il y a une très belle profondeur au sein de l'équipe et nous sommes très unies. Toutes les joueuses sont fières d'être là!» a affirmé Bélanger.

La formation canadienne compte deux autres Québécoises : Gabrielle Carle, de Lévis, et Rhian Wilkinson, de Baie-D'Urfé. Ces dernières n'ont cependant pas été utilisées par l'entraîneur John Herdman vendredi soir.

Le séjour texan n'est pas terminé pour les joueuses canadiennes qui participeront dimanche à la finale du tournoi. Les représentantes de l'unifolié se mesureront aux Américaines, tombeuses des Trinidadiennes.

«Notre tâche n'est pas encore terminée, car nous espérons gagner l'or ici. Nous resterons concentrées sur notre travail, malgré nos célébrations d'aujourd'hui», a conclu Bélanger.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos