Roby St-Gelais
Agence QMI

Didier Drogba en mode philanthropie

Didier Drogba en mode philanthropie

Didier Drogba. Photo Didier Debusschere / Agence QMI

Roby St-Gelais

Dernière mise à jour: 04-12-2015 | 23h03

QUÉBEC - Didier Drogba n'excelle pas seulement sur un terrain de soccer. Il excelle aussi dans la philanthropie. Son association annoncée vendredi avec un organisme de Québec pour équiper un futur hôpital en Côte d'Ivoire va en ce sens.

L'attaquant étoile de l'Impact de Montréal et sa fondation s'unissent avec Collaboration Santé internationale (CSI), un organisme à but non lucratif situé dans Limoilou, pour expédier un conteneur rempli d'équipements médicaux et de produits pharmaceutiques au nouvel hôpital d'Abidjan, dont la construction a été financée par la Fondation Didier Drogba.

La santé avant tout

L'Ivoirien de 37 ans organise des galas de charité au profit de sa fondation depuis cinq ans pour l'érection de centres de santé dans son pays d'origine. Celui de sa ville natale étant terminé, il fallait maintenant le rendre fonctionnel. Le début des activités est prévu en février, une fois que tout le matériel aura été acheminé, puis installé.

Drogba a toujours été reconnu pour sa fibre philanthropique et son engagement envers la cause humanitaire. Le sport et ses performances avec l'Impact étaient bien loin dans ses priorités hier, lors de ce qui était son premier passage à Québec. «C'est vrai que c'est important, les résultats sportifs, mais qu'est-ce qu'il y a de plus important que la santé?» a témoigné l'ancienne gloire de Chelsea.

Un développement ralenti

La crise majeure qui a secoué la Côte d'Ivoire dans la dernière décennie n'a rien fait pour améliorer les soins offerts à la population, a tenu à rappeler Drogba. L'hôpital s'adressera avant tout aux enfants et aux femmes.

«J'ai visité un centre, et ce n'était pas digne d'un centre comme on peut les voir en Europe ou ici, en Amérique du Nord. D'où l'envie de m'impliquer, pour réveiller un peu les gens. La santé, c'est primordial. Je pense que cette collaboration aura un écho très fort en Côte d'Ivoire.»

Sans la contribution du CSI, l'hôpital évaluait le coût d'achat d'équipements médicaux neufs à près d'un million de dollars. «Ça me permet d'avancer deux fois plus vite pour la vision que mon équipe et moi avons pour la fondation et pour cette clinique», a souligné le joueur de soccer.

Seul organisme du genre au Canada, CSI soutient les structures médicales des pays en développement depuis plus de 45 ans en expédiant en moyenne une trentaine de conteneurs par année. Les appareils proviennent essentiellement du réseau de la santé québécois.

Une cote de popularité qui ne se dément pas

Didier Drogba l'avoue: son idylle avec le public québécois est incomparable avec ce qu'il a vécu sur d'autres terres d'accueil par le passé. Le geste dévoilé vendredi fera tout sauf baisser sa cote de popularité.

«C'est la première fois que j'arrive dans un pays, qu'on dit être passionné par le hockey ou par d'autres sports, et que je crée ce genre de liens là, a assuré le numéro 11 de l'Impact, qui a un contrat en poche jusqu'à la fin de la prochaine saison. Pour moi, c'est plus fort que ce que j'ai pu vivre avant. Je ne le fais pas pour moi. Je le fais pour aider les autres et c'est ce qu'il y a de plus important pour moi.»

L'arrivée de Drogba et un changement d'entraîneur ont permis à l'Impact de se qualifier pour les séries en se hissant au troisième échelon de l'Association de l'Est dans la Major League Soccer (MLS). L'équipe a subi l'élimination en demi-finale d'association aux mains du Crew de Columbus.

«On a eu des résultats bien au-delà de ce qu'on espérait, a soutenu celui qui a porté l'uniforme de l'Olympique de Marseille avant de passer neuf ans à Chelsea. On est très contents de l'engouement qu'on a pu créer et surtout, du soutien de tout le pays. On va essayer de revenir l'année prochaine avec les mêmes ambitions et faire mieux que la saison précédente. Et de faire rêver les gens. C'est ça, au final, le sport: du rêve et de la passion.»

D'autres constructions

Avec l'argent recueilli par sa fondation, Drogba a l'intention de construire quatre autres hôpitaux en Côte d'Ivoire. «C'est ma nature [d'aider], je suis comme ça depuis que je suis tout petit. C'est important de redonner aux gens qui vous aiment, qui vous montrent de l'amour, comme c'est le cas en Côte d'Ivoire et partout en Afrique. Je suis fier de ce que j'ai vé cu, mais je ne pourrais être aussi fier si je n'avais pas eu tous ces gens autour de moi.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos