Sportcom

Marie-Michèle Gagnon conclut sur une belle note

Marie-Michèle Gagnon conclut sur une belle note

Marie-Michèle Gagnon a réussi un top 5 dimanche.Photo Fabrice Coffrini / AFP

Marie-Michèle Gagnon a conclu sa saison en prenant le cinquième rang du slalom géant de Saint-Moritz, en Suisse, dimanche, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

Gagnon a ainsi signé son troisième top 10 de la saison à cette épreuve, après sa sixième place à Jasna, en Slovaquie, au début du mois, et sa 10e position à Flachau, en Autriche, en janvier.

«Ça finit sur une bonne note, a lancé l'athlète de Lac-Etchemin, qui se plaît depuis toujours à cette station suisse. J'avais un bon feeling sur cette piste, car j'ai déjà fait de bons résultats dans le passé.»

Quatrième au terme de la première manche, Gagnon a glissé d'un échelon après son deuxième passage, totalisant un temps de 2 min 27,35 s.

«Je suis vraiment contente de ma première descente. C'était fluide. J'ai fait une descente solide», a indiqué celle qui a ressenti un peu plus de nervosité lors de la manche suivante.

«Je regardais autour de moi et c'était des filles qui ont eu beaucoup de succès en Coupe du monde. Je me disais: "mon Dieu, je ne les bats pas souvent!" J'ai peut-être juste un peu retenu mes skis dans certaines sections, mais ça reste simplement une belle performance et une bonne journée. J'espère pouvoir continuer sur cette lancée l'an prochain.»

Huitième après sa première tentative, l'Allemande Viktoria Rebensburg a survolé la deuxième manche pour monter sur la plus haute marche du podium. Grâce à son chrono combiné de 2:26,15, Rebensburg a devancé de 0,46 s la Française Tania Barioz, et de 0,75 s la Suissesse Lara Gut.

Le Globe à Eva-Maria Brem

Au classement général de la Coupe du monde, Gagnon a terminé 14e du slalom géant, elle qui a cumulé 174 points. L'Autrichienne Eva-Maria Brem (592) a fini en tête, tout juste devant Rebensburg (590).

«Je suis dans le top 15 en slalom géant, un de mes objectifs depuis longtemps. Comparé à la saison dernière où je n'avais pas terminé dans le top 30, c'est complètement autre chose», s'est réjoui Gagnon.

La Québécoise avait skié malgré une dislocation à l'épaule gauche lors de la campagne 2014-2015. Elle était ensuite passée sous le bistouri pour réparer des cartilages. «Ç'a changé le plan mental et j'ai été capable d'être libérée et de bien skier.»

«Les résultats commencent à venir en slalom géant, mais à l'entraînement, ça allait vraiment bien depuis l'automne, a-t-elle poursuivi. J'ai vraiment fait de bons progrès et j'avais une bonne constance et une bonne fluidité. Avec la nouvelle équipe d'entraîneurs, nous avons eu de nouvelles idées pour trouver ce qui me manquait.»

Gagnon se dirigera maintenant vers Whistler, en Colombie-Britannique, où elle prendra part aux Championnats canadiens.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos