Charles-Antoine Gagnon
Agence QMI

Maxence Parrot brille à Québec

Charles-Antoine Gagnon

QUÉBEC - Grâce à une étincelante performance, Maxence Parrot est monté sur la plus haute marche du podium lors de la Coupe du monde de Big Air présentée samedi soir à l'Îlot Fleurie.

Uniquement devancé par Antoine Truchon lors des qualifications, l'athlète natif de Bromont s'est imposé dès son premier saut pour lequel les juges lui ont attribué une note de 94,25.

Au terme de la première ronde, il détenait une avance de plus de cinq points sur son plus proche poursuivant, le Canadien Tyler Nicholson. Mais, comme seuls les deux meilleurs résultats, sur trois descentes, étaient retenus pour déterminer un gagnant, rien n'était encore joué.

Lors de son deuxième saut, Parrot a tenté une manœuvre difficile et son dos a touché le sol. Il a donc dû attendre son troisième, où il y est allé le tout pour le tout afin de concrétiser sa première victoire au Jamboree.

«Ç'a été une décision assez dure à prendre parce que, normalement, je n'aurais peut-être pas été le tout pour le tout à la fin, a-t-il dit après son triomphe. À la troisième descente, j'ai failli faire une manœuvre plus petite qui m'aurait peut-être assuré la troisième ou la deuxième place.»

Pour une deuxième année consécutive, le Canadien Tyler Nicholson a mis la main sur la médaille d'argent. L'Américain Ryan Stassel a quant à lui terminé en troisième place devant une foule ayant bravé le froid pour assister au spectacle.

Conditions difficiles

Seul autre Québécois à avoir pris part à la grande finale, Antoine Truchon a dû se contenter de la quatrième place. Après avoir chuté à son premier saut, il a réussi une figure de toute beauté à son deuxième pour revenir dans le coup.

Dernier concurrent à descendre la piste, il avait donc l'occasion de se faire une place sur le podium, en vain. Une récolte de 62,50 points pour son dernier saut l'a placé loin derrière Stassel.

«J'ai quand même fait de mon mieux. Les conditions étaient pas mal les pires qu'on pouvait avoir. C'est ''frette''. C'est de la glace luisante. Pour la stabilité sur notre planche, ce n'était pas évident. Tous les gars, on en a arraché. Ç'a donné ce que ç'a donné.»

Nouvelle championne

Du côté des femmes, la championne en titre, Cheryl Maas a connu une soirée difficile. Chutant à chacun de ses trois sauts, la Néerlandaise a été incapable de défendre son titre.

C'est finalement l'Américaine Jamie Anderson qui a terminé la compétition en première place grâce à une récolte de 178,75 points. Dans l'ordre, Katie Ormerod, de la Grande-Bretagne, et Queralt Castellet, de l'Espagne, l'ont suivie sur le podium. Aucune Canadienne n'était de l'épreuve.

La 11e édition du Jamboree prendra fin dimanche après-midi avec la présentation d'une épreuve de freeski sur la piste du Big Air. Plusieurs Québécois, dont Jean-François Houle, champion de la toute première édition du Red Bull ReDirect, seront en vedette.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos