Vonn perd son pari

Ski

Lindsey Vonn Photo AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI

L’Américaine Lindsey Vonn ne pourra pas skier avec les hommes. La Fédération internationale de ski (FIS) a refusé samedi sa demande de concourir avec ses homologues masculins lors de la Coupe du monde de Lake Louise, en Alberta, les 24 et 25 novembre prochain.

«La Conseil de la FIS a confirmé qu'un skieur d'un sexe n'a pas le droit de participer à des courses de l'autre sexe, et il n'y aura pas d'exceptions faites aux règlements de la FIS», a expliqué dans un communiqué la Fédération internationale, qui a suggéré à Vonn d’agir comme ouvreuse de piste avant la compétition des hommes.

Selon le journal français Le Dauphiné Libéré, 16 des 17 membres du comité directeur de la FIS ont répondu négativement à la démarche de la quadruple championne de la Coupe du monde.

«Nous nous sommes tenus aux règlements qui ne permettent pas de mettre en course les hommes avec les filles. Le règlement est le règlement, a déclaré Michel Vion, président de la Fédération française de ski et représentant de l’Hexagone au sein de la FIS.

«Les critères des points dits FIS qui permettent aux filles de courir avec les filles ne sont pas les mêmes que ceux des garçons qui leur permettre de courir chez les garçons. C’est impossible de refaire tous les règlements tels qu’ils existent. Il aurait fallu changer les critères de dénivelé. Nous ne sommes pas allés plus loin dans la réflexion et ce n’est pas le cas Lindsey Vonn sur lequel nous avons statué. C’est le cas général qui nous a intéressé, car cela aurait pu ouvrir la porte à tout plein de demandes.»

Le président de Ski alpin Canada Max Gartner a tenu à réagir par voie de communiqué.

«Je voyais cette tentative de Lindsey comme une bonne occasion d’attirer l’attention de gens qui ne suivent pas normalement le ski, particulièrement en Amérique du Nord.

«Lindsey a accompli plusieurs exploits dans le monde du ski féminin. Il aurait été intéressant de voir comment elle se serait débrouillée contre les meilleurs skieurs masculins au monde. Lake Louise aurait été le site idéal pour une telle comparaison parce que Lindsey a autant, sinon plus, d’expériences sur cette montagne que plusieurs hommes.»

«J’espère qu’elle aura une autre chance de réaliser son rêve.»


Vidéos

Photos