Jean-François Chaumont, Jean-François Chaumont
Agence QMI

Sean Couturier pourrait revenir pour le 5e match de la série Flyers-Penguins

« Je déciderai après la période d'échauffement, mais je me sens mieux » - Sean Couturier - Sean Couturier pourrait revenir pour le 5e match de la série Flyers-Penguins

Sean CouturierPhoto Martin Chevalier

Jean-François Chaumont, Jean-François Chaumont

PITTSBURGH | Les Flyers auront besoin d'un petit miracle pour revenir d'un retard de 3 à 1 contre les champions de la Coupe Stanley en 2016 et 2017, les Penguins de Pittsburgh. Sans implorer les dieux, ils pourraient toutefois obtenir du renfort important pour le cinquième match.

Absent pour la quatrième rencontre à Philadelphie en raison d'une blessure au bas du corps, fort probablement à un genou, Sean Couturier a participé à l'entraînement optionnel des Flyers en matinée et il pourrait revêtir l'uniforme des siens en soirée.

«Je déciderai après la période d'échauffement, mais je me sens mieux, a dit Couturier dans le vestiaire de l'équipe adverse au PPG Paints Arena. Ça dépendra comment je me sentirai. À cette période de l'année, il n'y a aucun joueur à 100% au niveau de la santé. Mais si je joue, je devrai être capable d'aider mes coéquipiers. C'est facile de dire que je peux endurer la douleur, mais je ne dois pas nuire à l'équipe.»

Couturier, un finaliste pour l'obtention du trophée Frank-Selke avec Patrice Bergeron et Anze Kopitar, a joué de malchance. Il s'est blessé lors d'un entraînement des Flyers, mardi, après une collision avec le défenseur Radko Gudas.

«Sur le coup, j'étais surtout frustré par le choc de la collision, a mentionné Couturier. J'étais en douleur, ça faisait assez mal pour manquer un match des séries. Je trouve ça frustrant. Tu veux jouer en séries, tu veux être sur la glace. Nous avons travaillé fort toute l'année pour atteindre les séries et je voudrais vivre pleinement ce moment.»

«Je n'en veux toutefois pas à Radko, a-t-il poursuivi. Je sais que c'est juste un accident. Nous avons fait cet exercice toute l'année à l'entraînement. C'est des choses qui arrivent au hockey.»

Des blessures en séries

Âgé de 25 ans, Couturier a connu sa meilleure saison cette année. Et de loin. Utilisé pour une première fois dans un rôle de premier centre de l'équipe, le numéro 14 a atteint le plateau des 30 buts (31) et des 70 points (76) pour la première fois de sa carrière. Il a aussi participé aux 82 matchs des Flyers, maintenant un dossier de +34.

Depuis ses débuts dans la LNH en 2011-2012, le huitième choix au total au repêchage de 2011 a souvent visité l'infirmerie en séries.

«Depuis le début de ma carrière ici, on dirait que je me blesse à chacune de nos séries, a-t-il répliqué. À notre dernière présence en séries en 2016, j'avais subi une séparation à l'épaule contre les Capitals. J'avais joué la moitié d'un match seulement. Avant ça (2014), j'avais joué contre les Rangers de New York malgré une blessure. Nous avions perdu en sept matchs. Après la série, je m'étais fait opérer pour une hernie sportive. C'est frustrant de tomber au combat en séries.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos