Agence QMI
Agence QMI

Soirée magique en vue pour Vincent Lecavalier

Soirée magique en vue pour Vincent Lecavalier

BEN PELOSSE/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Agence QMI

Le Québécois Vincent Lecavalier ne s'est pas montré tellement émotif, jeudi en conférence de presse, mais il sait que la soirée de samedi sera spéciale quand le Lightning de Tampa Bay retirera son numéro 4 avant le match contre les Kings de Los Angeles.

«Je vais essayer de vivre le moment et apprécier chaque seconde», a-t-il mentionné, lui qui partagera le moment avec sa famille et des amis venus de Montréal.

«J'ai eu de bons parents, ils ont toujours été là à me supporter, a par ailleurs témoigné Lecavalier. Parfois, ce n'est pas ce que le parent dit, mais ce que le parent fait. Maintenant que j'ai des enfants, j'espère qu'ils apprendront de ce que ma femme et moi tentons de leur transmettre.»

Âgé de seulement 37 ans, le Québécois s'est montré serein face au retrait de son chandail. Il semble bien accepter la façon dont sa carrière s'est terminée. Le fait que la cérémonie précède un match du Lightning contre les Kings n'est pas le fruit du hasard. Le club de Los Angeles lui aura permis d'accrocher ses patins avec dignité.

«Je suis heureux où j'en suis maintenant, a dit Lecavalier. J'ai terminé ma carrière sur une bonne note. Mon passage à Philadelphie a été très difficile, surtout mentalement. Mais de finir à Los Angeles a été bon pour moi par rapport à la situation où j'en étais dans ma carrière.»

Dans l'ensemble, le passage de Lecavalier dans la LNH aura surtout été marqué par ses 14 saisons passées dans l'uniforme du Lightning. Premier choix au total lors du repêchage de 1998, le produit de l'Océanic de Rimouski demeure d'ailleurs, à ce jour, le meneur dans l'histoire du club de Tampa au chapitre des buts (383) et des matchs joués (1037).

Aux côtés de Marty...

Pendant la conférence de presse, il a aussi été beaucoup question de Martin Saint-Louis, seul autre joueur du Lightning dont le numéro a été retiré, l'an dernier.

«Nous avons une longue histoire ensemble, a mentionné Lecavalier. Quand j'avais sept, huit ou neuf ans, j'entendais déjà le nom de Martin St-Louis puisqu'il jouait au hockey contre mon grand frère. Ce sera un honneur d'avoir mon numéro à côté du sien.»

Les deux joueurs ont notamment gagné la coupe Stanley avec le Lightning, en 2004.

«En voyant le jersey de Marty être retiré l'an dernier, tu ressens l'émotion traverser ton corps, je ne pouvais imaginer comment Marty pouvait alors se sentir, a affirmé Lecavalier. Ça va être magnifique!»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos