Agence QMI

Patrick Roy garde espoir

Patrick Roy garde espoir

Patrick Roy demeure positif.Photo Doug Pensinger/Getty Images/AFP

Malgré une amère défaite de 4-0 subie samedi aux mains du Wild du Minnesota à Denver, Patrick Roy refuse de lancer la serviette.

Au terme de cette rencontre cruciale, l'Avalanche du Colorado se retrouve à cinq points du Wild et du dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest.

«Quand vous regardez où nous étions en novembre, nous n'avons jamais abandonné, alors pourquoi nous le ferions maintenant?», a demandé Roy aux journalistes après la partie, des commentaires rapportés par le site internet officiel de la Ligue nationale de hockey.

«Je sais que notre horaire ne nous favorise pas. Mais en même temps, nous avons un match en main [sur le Wild]. Il suffit de disputer ces rencontres comme nous en sommes capables.»

Il ne reste que sept duels au calendrier régulier de l'Avalanche, dont quatre auront lieu sur les patinoires adverses.

Toujours Duchene et MacKinnon

De plus, l'entraîneur-chef ne sait pas si les attaquants Matt Duchene et Nathan MacKinnon effectueront un retour au jeu prochainement.

L'organisation a confirmé dimanche après-midi que les deux joueurs blessés à un genou rateront les deux prochains rendez-vous. Andrew Agozzino et Nikita Zadorov ont donc été rappelés du club-école du Rampage de San Antonio, dans la Ligue américaine de hockey.

«C'est évident que notre fiche à domicile [17-17-4] n'a pas été à la hauteur des attentes, a poursuivi Roy. Mais allons sur la route et espérons pour le mieux.»

«Même si nous n'avons pas bien joué après le premier but [du Wild], notre groupe de joueurs n'a jamais abandonné. Ils ont continué de travailler... c'est le genre d'équipe que nous avons.»

Iginla positif

Le vétéran Jarome Iginla a abondé dans le même sens que son instructeur.

«Nous allons faire face à un difficile défi dans les autres villes. Toutefois, nous ne nous apitoierons pas sur notre sort et nous ne lâcherons pas.»

«Nous avons encore sept parties à jouer et nous accusons un retard de cinq points, alors c'est possible. Nous devons nous regrouper et essayer d'être meilleurs. Nous avons besoin d'une séquence victorieuse», a poursuivi Iginla.

L'Avalanche disputera ses deux prochains matchs contre les Predators à Nashville, lundi, et face aux Blues à St. Louis, mardi.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos